Le championnat d’Europe approche à grands pas pour l’Equipe de France, la préparation s’intensifie, les matchs de préparation vont commencer à s’enchaîner et la fédération organise en ce moment même le vote du nouveau président de la FFVB. Est-ce trop tard pour tenter de dynamiser le volley ainsi que le rendre plus médiatique? C’est ce que nous verrons durant les prochains mois, notamment lors du championnat d’Europe en octobre prochain et ce sera la mission du nouveau président.

La Fédération Française de Volley-Ball sans président officiel depuis le mois de mai, a pris la responsabilité tardive d’organiser des élections électroniques afin d’élire quelqu’un à la succession d’Yves Bouget. Ce dernier avait été contraint de démissionner suite au vote de défiance exprimé à l’encontre du conseil d’administration lors de l’Assemblée générale du 30 mai dernier. Depuis plus rien, silence radio à part le fait que de nouvelles élections auraient lieu en septembre. C’est chose faite, puisqu’hier a eu lieu le premier tour de ces dites élections et le niçois Éric Tanguy a été élu à la majorité absolue soit 51.08%. Cela reste cependant à nuancer car seulement 55.7% des clubs autorisés a voté l’ont fait soit 518 clubs sur un total de 930 clubs autorisés. Ce nouveau président prendra officiellement ses fonctions demain lors du premier conseil d’administration au siège de la FFVB.

Une question je ne dirais pas existentielle mais très importante se pose? Qui lors du Final6 de la Ligue Mondiale à Rio a représenté la France en tant que président de la fédération française? La France remporte la Ligue Mondiale mais n’a pas de président; c’est un point qu’on ne pouvait imaginer mais qui est arrivé. Aujourd’hui la France rentre dans une nouvelle ère, c’est un renouveau de la part de l’équipe de France et non de la part de la fédération elle-même. Nous sommes sous la contraintes pour de nombreuses choses par rapport à la fédération mais il n’y a que la fédération qui n’est contrainte de rien et qui depuis quelques années n’a pas su dynamiser le volley, n’a pas su le porter vers l’avant, le rendre médiatique. Non, aujourd’hui fédération, ligue et comité (je ne parle pas de toutes les institutions bien sûr, certaines Ligue et Comité sont des exemples) n’agissent pas, sont passifs à la descente aux enfers du volley. Oui la descente aux enfers parce que même avec la victoire de la Ligue mondiale de la part de l’équipe de France, qui est une victoire historique et qui ne sera pas la seule victoire de cette Team Yavbou dans de grands championnats; le nombre de licenciés depuis ces dernières années n’est pas suffisant et certains clubs sont obligés de se rassembler, ou même parfois de mettre la clé sous la porte. Et qui tente d’agir à part les passionnés, les amateurs et joueurs professionnels de volley? La fédération a des comportements incompréhensibles et je pense que vous serez nombreux à partager ce point de vue.

Sans président depuis mai, une liste de passionnés du volley s’est constituée candidate, sous le nom de « Changement de joueurs ». Les membres de cette liste souhaitaient réunir le maximum de monde et fédérer tous les clubs afin d’avoir des projets communs, de dynamiser le volley de façon commune mais la fédération n’a pas accepté la liste pour qu’elle puisse se présenter, car pour la FFVB cette liste manquait de sérieux et ce n’est pas la seule excuse trouvée par la fédération et le CNOSF. Leur action a cependant était entendue par un grand nombres de volleyeurs et nous devons tous ensemble les soutenir.

Aujourd’hui un nouveau président a été élu, faisons lui confiance et espérons qu’il arrivera a dynamiser le volley et que ses projets seront à la hauteur des espérances des différents clubs, qui ont besoin de soutien pour arriver à bien se défendre. Espérons aussi malgré le peu d’impact médiatique qu’a eu cette Ligue Mondiale, qu’en ce début de saison, de nouveaux licenciés rejoindrons la #TeamVolley et surtout la #TeamYavbou.

thumb_act1img_1414

 

 

 

Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here