Pourtant mené 2-0 après seulement un quart d’heure de jeu sur la pelouse du Rayo Vallecano, le Real Madrid de Zidane est revenu du diable Vauvert ce samedi après midi pour s’imposer 3-2 et s’installer provisoirement sur la 1ere place du classement. 

Gareth Bale a sonné la révolte en inscrivant le premier but

Ce Real semble imperméable à la pression. Rapidement mené 2-0 dans un Vallecas chauffée à blanc malgré la pluie, l’équipe de Zinedine Zidane a pu compter sur Gareth Bale pour combler l’absence de Cristiano Ronaldo. le Gallois a inscrit un doublé pour renversé une situation mal embarqué. Il a repris de la tête un corner de Tony Kroos (2-1, 35e) Il a ensuite donné la victoire en  interceptant une relance  douteuse  de la défense du Rayo pou crucifier Juan Carlos à 82e

Toutefois Bale est l’arbre qui cache la forêt puisque le Real a été transparent collectivement.  Les absences de Ronaldo, Modric et Ramos se sont fait sentir. Il a noté aussi la blessure de Karim Benzema qui a un peu plus désorganisé l’attaque du Real. Le club merengue n’a eu aucune cohésion et le Rayo en a parfaitement profité dans le premier quart d’heure. Totalement seul, Adrian Embarba a ouvert le score pour les locaux sur un centre de Bébé (1-0, 7e), puis Miku a doublé la mise en embuscade, après un duel perdu par Raphaël Varane sur un corner (2-0, 14e). Et il a fallu un grand Keylor Navas pour que le Real ne se retrouve pas mené de trois buts au bout d’une demi-heure (21e, 27e).

Le Rayo a payé ce manque d’efficacité, encore illustré par Embarba (39e) et Miku (55e). Car le Real a fini par revenir dans le match sous l’impulsion de Bale et de Lucas Vazquez.Pour le plus grand soulagement d’un Real qui peut se tourner sereinement vers son rendez-vous de mardi face à Manchester City en Ligue des champions.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here