Décevant, même si ils étaient au courant, nombres de bleus ne comprennent pas pourquoi leur victoire en championnat d’Europe ne les qualifient pas directement pour les JO de Rio en 2016. C’est donc par un tournoi de qualification olympique que les hommes de Laurent Tillie devront passer, afin d’obtenir le billet de qualification pour Rio 2016; ce dont ils rêvent tous.

Nous le savions déjà, mais la déception n’est pas moins grande dans la planète volley. Alors que dans les autres sports, les équipes sont souvent qualifiés pour les JO lors de leur participation à une finale ou une victoire dans un grand tournoi, ce n’est pas le cas pour le volley-ball. Les bleus le savaient avant même d’entamer leur championnat d’Europe qu’ils ont remporté face à la Slovénie dimanche dernier (3-0). Une victoire qui montre aux grandes équipes que la victoire de la France en Ligue Mondiale en juillet dernier n’était pas une erreur de parcours et la #TeamYavbou écrit un peu plus sa page dans l’histoire du volley-ball français.

les coéquipiers de Benjamin Toniutti lors de leur victoire en finale de Ligue Mondiale en Juillet dernier.
les coéquipiers de Benjamin Toniutti lors de leur victoire en finale de Ligue Mondiale en juillet dernier.

C’est un parcours semé d’embûche qui attend la sélection tricolore pour obtenir sa qualification aux JO de 2016 à Rio. Alors que l’ambition est annoncée depuis longtemps maintenant, le parcours des bleus est loin d’être terminée et loin d’être simple pour aller à Rio. Rio c’est dans la bouche de tous les gars de l’équipe et même du staff mais il faudra attendre janvier prochain, voir peut-être même plus pour savoir si l’équipe de France de volley y sera. Pourquoi? Une question d’argent encore une fois sûrement puisque les bleus passeront par un tournoi qualificatif olympique qui aura lieu en Allemagne du 05 au 10 Janvier prochain. Mais pourquoi, encore une fois pourquoi la FIVB et les fédérations nationales ne s’accordent-elles pas pour changer ce règlement ridicule? Oui nous pouvons le dire. « Celles qui ont le plus d’argent vont organiser des tournois alors que les champions d’Europe ne sont pas qualifiés. Ça m’énerve! », explique le pointu Antonin Rouzier, meilleur joueur du CE.
La colère est présente dans le camp tricolore mais surtout la déception de voir ce qui se passe dans les autres sports et pas au sein du volley. Mais la France se doit d’apporter la meilleure des réponses, c’est-à dire de remporter ce TQO et montrer que l’équipe championne d’Europe à sa place aux JO. Mais l’équipe de France n’aura pas une grosse préparation pour ce tournoi. Alors que la saison régulière a repris dans tous les pays, les joueurs évoluent désormais sous les couleurs de leurs clubs; à noter la victoire en Super Coupe avec Modène de notre exceptionnel Earvin Ngapeth ce week-end. En effet, les Bleus ne disposeront que d’une semaine pour se préparer ensemble mais pour Earvin Ngapeth la préparation se fera dans les clubs, « On va bien bosser dans les clubs, parce que de toute façon on n’aura pas le temps de se préparer. La préparation, ce sera dans les clubs » a dit Ngapeth, star de l’équipe de France et du Modène en Italie.

La #TeamYavbou écrit son histoire, champion d'Europe.
La #TeamYavbou écrit son histoire, champion d’Europe.

 « On ira en sachant qu’on peut battre tout le monde »

Ce sont les mots du passeur et capitaine de l’équipe de France Benjamin Toninutti. La France sera prête et aura à coeur d’obtenir dès ce TQO sont billet pour s’envoler à Rio l’an prochain. Mais le chemin des bleus ne sera pas si facile. En effet, la Russie et la Bulgarie font partie du groupe des français lors de ce tournoi de qualification. Alors que la Russie est une des puissances les plus importantes dans le volley mondial, la Bulgarie a quant à elle gênée les bleus lors du championnat d’Europe. La troisième équipe de cette poule sera la Finlande, équipe à la portée des français. La France a néanmoins échappée à la Pologne mais la route sera dure mais impossible n’est pas français pour la #TeamYavbou. Ils doivent terminer dans les deux premiers pour se qualifier pour les phases finales de ce tournoi et doivent le remporter puisque seule l’équipe victoire de ce tournoi obtiendra son billet qualificatif pour les JO. Un scandale? Le mot est peut-être un peu fort, mais l’incompréhension est bien présente dans toutes les têtes. Si notre équipe de France ne termine pas victorieuse de ce tournoi, alors rien ne sera fini, non elle s’envolera en juin pour un autre tournoi qualificatif au Japon où la France affrontera des équipes de confédérations du monde entier pour tenter d’obtenir son billet pour Rio. Le président de la fédération française de volley-ball est furieux de voir qu’après ses deux succès internationaux en 2015, Ligue Mondiale et Championnat d’Europe, l’équipe de France n’est pas qualifiée directement pour les JO, comme dans beaucoup d’autres sports. La colère est grande dans le volley français tant professionnels qu’amateurs mais les instances internationales ont comme priorité, le gain d’argent. Une fois de plus désolant dans le milieu du sport puisqu’il est entaché par l’argent alors que ce ne devrait pas être le cas.


 

 

Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here