C’est dans une salle de Turin pleine a craqué que la France affrontait ce soir l’Italie pour son dernier match de poule. Et quelle ambiance lors des hymnes ce qui nous avait promis une belle soirée volley et c’est chose faite. Les deux équipes s’affrontaient ce soir pour définir l’équipe qui aura sa qualification directe pour les quarts de finale de ce championnat d’Europe. Et c’est la France qui remporte cette partie après beaucoup de suspens et d’adrénaline. La #TeamYavbou alors menée 2-0 sonne la révolte et remporte le match 3-2.

Ce sont deux six de départ habituel qui vont commencer la partie avec notamment côté français, Le Roux, Tillie, Ngapeth, Rouzier, Le Goff, Toniutti et le libéro Grebennikov. Côté italien, on retrouve Juantorena ou Zaytsev. C’est l’Italie qui donnera le coup d’envoi de ce match; la pression est présente des deux côtés des équipes et c’est Juantorena qui est au service. Le match commence sur les chapeaux de roues avec beaucoup de force des deux côtés du terrain et Zaytsev commet une faute de fil avant de voir une très belle attaque de Rouzier qui creuse un premier petit écart 2-4. Ngapeth, tout en finesse pose un lobe face au contre italien et permet à la France de conserver son break; le Roux sur une fixe perce la défense italienne (6-3). La France qui met une grosse pression sur l’Italie avec un départ parfait dans tous les systèmes de jeu, remporte le premier temps-mort technique 8-4. Kévin Le Roux ne compte pas laisser se faire contrer et pose un cratère chez les italiens et Ngapeth poursuit avec un ace (10-6). La France effectue le début de match parfait et le coach italien est obligé de stopper l’hémorragie que fait subir la #TeamYavbou aux italiens (12-6). Mais les italiens effectuent une bonne phase de jeu pour revenir au score notamment avec une grosse pression au service (12-9). Lanza contre Le Goff sur une pipe et permet à son équipe de revenir à un point de la France et Laurent Tillie demande directement un temps-mort pour arrêter la dynamique italienne qui s’est mis en place depuis deux, trois points. Bon temps-mort, Simone assure son service et Rouzier effectue une très belle attaque gagnante. Sur une balle très compliquée, Antonin Rouzier tente une attaque aux trois mètres et permet à la France de remporter le second temps-mort technique (16-15). Les bleus commettent deux fautes de suite et laisse l’Italie prendre deux points d’avance (17-19). La France dans cette première manche commet beaucoup d’erreurs (faute de fil, de pied) et laisse l’Italie prendre de l’avance (21-18). Sur un gros service de Rouzier, la France revient à deux points de l’Italie (20-22). L’Italie obtiendra trois balles de set dans cette première manche alors que les français menaient de 6 points. La France sauve cette première balle de set, et Le Goff inscrit un ace exceptionnel où les deux joueurs italiens ne communiquent pas entre eux et laissent tomber la balle. L’Italie remporte le premier set 25-23; match de très haut niveau.

L'Italie met une grosse pression sur la France dès le début du match.
L’Italie met une grosse pression sur la France dès le début du match.

C’est un match de très haut niveau que la France et l’Italie disputent ce soir. Le deuxième set est en faveur des italiens qui mettent une grosse pression sur les français avec un break fait par la Nazionale (3-5). Les français hésitent et ne sont pas assez agressifs dans ce début de deuxième set et les italiens prennent le premier temps-mort technique 8-4. Sur un challenge vidéo demandé par Laurent Tillie, les arbitres vidéos contrôlent une position du pied d’un joueur italien alors que Laurent Tillie avait demandé à savoir si la balle avait été touché, ce qui agace le sélectionneur français. Le bloc italien est très bien en place et la France est maintenant menée 11-5 ce qui oblige le sélectionneur français à prendre un temps-mort. Bon temps-mort du coach français car Lanza sert out. L’Italie déroule et mène désormais 13-6 dans cette deuxième manche ce qui ne fait pas l’affaire des Bleus. La #TeamYavbou n’arrive pas à trouver la faille italienne. Earvin Ngapeth en est à son troisième ace dans le match et la France tente de recoller au score (9-13). Sur un gros service de Le Roux, l’Italie est contrainte de renvoyer la balle et la France tente de revenir au score, mais sur une attaque raté de Tillie la France concède le second temps-mort technique du match (16-11). La France ne trouve plus les ressources nécessaires pour tenter de revenir au score, la France est menée 19-12. Laurent Tillie est obligé d’effectuer de nombreux changements avec les entrées de Pujol, Maréchal et Sidibé. Les français doivent se reprendre dans ce match, 23-16; le deuxième set est entrain d’échapper aux français. Alors que la France vient d’inscrire deux points 18-23, le sélectionneur italien prend un temps-mort. Malgré le temps-mort de l’Italie, Le Roux met un ace ce qui ramène la France à 4 points. ET UN DEUXIEME ACE POUR LE ROUX. (23-20). ET UN TROISIEME ACE POUR LE ROUX (21-23). Le coach italien avait pressenti le retour des français, et prend son deuxième temps-mort. Juantorena s’offre un ace et offre la deuxième manche à l’Italie. L’Italie mène désormais 2-0 dans ce match.

Un deuxième set mal entamé par les Bleus qui sont maintenant menés 2-0. Les français et les italiens sont au coude à coude dans cette troisième manche mais Piano est très impressionnant aux blocs, déjà 6 pour lui. Mais les italiens pêchent aux services ce qui permet à la France de rester au score (4-4). Ngapeth imposant aux services redonnent deux points d’avance à la France (7-5) et la France sur une faute de Juantorena obtient le premier temps-mort technique (8-6). La #TeamYavbou ne compte rien lâcher dans ce match. Earvin Ngapeth auteur de son dixième points permet à la France de mener de deux points (12-10) et le coach italien prend un temps-mort pour stopper le jeu de service français. Les deux équipes sont vraiment au coude à coude dans ce match, égalisation italienne avec un contre de Buti (13-13). Un ace de Kévin Le Roux permet à la France de prendre le deuxième temps-mort technique (16-14).Sur un challenge vidéo, la France prend 3pts d’avance (20-17). La France revient dans ce match et la France mène 23-18 avec un nouveau point d’Earvin Ngapeth. Sur un block-out la France remporte le troisième set 25-19.

La France touchée et vexée d’avoir perdue les deux premiers sets redouble d’effort et montre un tout autre visage. C’est l’équipe de France qui va prendre le dessus sur une équipe italienne qui commet beaucoup de fautes et qui n’est plus dans le match. La France ne compte qu’un point d’avance au premier temps-mort technique mais la #TeamYavbou va dérouler ensuite. Tillie, Ngapeth, Rouzier, Le Goff, la révolte est sonnée côté français et les italiens ne sont plus dans la partie ce qui oblige le coach italien à prendre un temps-mort (15-11). Lancée et comptant ne rien lâcher les coéquipiers de Toniutti remporte le deuxième temps-mort technique (16-12).Le coach italien est obligé de faire sortir ces deux joueurs phares Juantorena et Zaytsev  L’Italie commet faute sur faute et le coach italien ne s’attendait pas à un tel retour français. Les Bleus sont imposants au contre et Ngapeth est stratosphérique, incontrôlable et emmène, porte son équipe vers la victoire de cette quatrième manche. La France obtient sept balles de set, sept balles d’égalisation à deux sets partout. Et l’Italie qui aura commis beaucoup de faute sur cette manche, offrira le set aux français avec une faute de fil (25-17).

La #TeamYavbou régale et file en quart de finale.
La #TeamYavbou régale et file en quart de finale.

TIE BREAK!!!!!!

On savait que la France était capable de revenir et c’est chose faite. Lors du match de préparation, la France était revenue face au Brésil qui menait 2-0 et aujourd’hui c’est face à l’Italie que l’a France revient au score. L’adrénaline était à son comble tant sur le terrain que dans les tribunes, les français continue sur leur lancée des deux derniers sets mais les italiens commettent beaucoup moins d’erreurs. Mais le sélectionneur italien voit bien que les français sont en place et que les français ne lâcheront rien, et il prend un temps-mort dès que la France prend l’avantage dans ce tie-break (11-10). La #TeamYavbou très solide continue sa route vers la victoire et prend le meilleur sur cette équipe d’Italie 15-13. Ils l’ont fait, la France est revenue de loin dans ce match avec une mauvaise maîtrise des deux premiers sets, mais les protégés de Laurent Tillie ne voulait rien lâcher, et la victoire est au bout. Quel beau match, quel technique de la part des deux équipes, et surtout QUELLE EQUIPE DE FRANCE!!
La France est désormais qualifiée directement pour les quarts de finale et elle disposera de deux jours de repos avant d’entamer les phases finales, en Bulgarie.


LE JOUEUR DU MATCH: EARVIN NGAPETH

Très présent dans les deux premiers matchs de l’équipe de France, Earvin Ngapeth aura encore été décisif ce soir face à l’Italie. Oui Earvin Ngapeth connais bien l’Italie, championnat dans lequel il évolue depuis quelques années. Earvin avait montré son envie sur les réseaux sociaux de remporter la partie et de bien faire et c’est chose faite puisque Earvin Ngapeth termine avec 21 points dont 16 attaques, 4 aces, 1 bloc et 45% de bonne réception. Joueur star de l’équipe de France de volley-ball, Earvin Ngapeth est le meilleur joueur de l’équipe de France depuis le début de cet Euro même si le collectif français impressionne.

Earvin Ngapeth aura poussé son équipe vers la victoire.
Earvin Ngapeth aura poussé son équipe vers la victoire.

L’EQUIPE PARLONSSPORTS SOUTIENT LA #TEAMYAVBOU.

TEAMYAVBOU ENSEMBLE

Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here