Ce soir, la France jouait un match qui, gagné ou perdu, n’allait rien changé à la suite si ce n’est la confirmation de leur domination. Ils étaient confronté à la Russie, dernière du groupe.

Le début du premier quart de temps a bien débuté, Nicolas Batum ouvre le score avec une pénétration dans la raquette ; s’en suit avec une très bonne défense collective. Sur contre-attaque, la balle sort ligne de fond : système Batman. Malheureusement, alley-oop raté. De l’autre côté, les russes ont eux aussi tenté un alley-oop mais en vain. A 5 minutes, les choses commençaient à se compliquer pour les bleus. Les russes, très adroits, prenaient de l’avance. Malgré le trois-points de Tony Parker et la super action de Boris Diaw, les bleus restaient derrière à la fin du 1er quart : 16-24. Dans ce quart de temps, nous retrouvons les tricolores du premier match contre la Finlande : pas de défense.

Alors que le trio Parker-Diaw-Batum est sur le banc, c’est la jeune génération qui prend le relai dès le début du second quart de temps. Toujours dans le même élan, les bleus encaissent…Heureusement Gelabale enfile un trois-points. Il reste 5 minutes avant la pause, et le sélectionneur français, Vincent Collet demande temps mort. La France veut jouer trop vite et les tirs ne rentrent pas, Vincent Collet demande de la patience. Nando De Colo est de retour sur le terrain à la place de Léo Westermann et Rudy Gobert a remplacé Joffrey Lauvergne. Après le bon rebond de De Colo, c’est (encore!) une balle perdue côté français…Et les russes enchaînent avec une superbe action, passe dans le dos, montée au cercle et panier. Décidément rien ne va…OUF, avec un Nando De Colo encore une fois très présent, la France ajoute 3 points au compteur français, ce qui donne de l’énergie aux bleus qui enchaînent 2 bonnes défenses. Et ce n’était pas tout. De Colo finalise une action sur un alley-oop joué avec Rudy Gobert. Sous l’enthousiasme du public, Batum intercepte la balle et Nando provoque une faute qui l’emmène sur la ligne des lancers. Depuis le trois-points de Nando, les français ont activé le mode défense qui leur permet de faire de nombreuses interceptions. A la pause, la France est revenue à 2 petits points.

1683671-35671939-2560-1440

 

La 2ème mi-temps devait être totalement différente de la première. Vincent Collet a clairement dit les choses : « Je veux plus d’agressivité défensive ». Aussitôt dit, aussitôt fait Première action du match, dunk de Batman, ça a bien commencé. Les bleus étaient plus que motivé dans ce troisième quart de temps, la défense répondait présente. Et c’est surtout grâce à Nando De Colo que la France est parvenue à dominer les russes, même si ces derniers se sont accrochés. Le duo De Colo/Gobert était indispensable à notre équipe de France. Bien que ce quart de temps fut très bon défensivement, les bleus ne mènent que d’un point à la fin du 3ème quart : 53-52.

La sélection française ne devait pas relâcher son intensité défensive s’ils voulaient l’emporter. C’est pourquoi, Vincent Collet a démarré le dernier quart de temps avec un 5 défensif. Peut être pas le meilleur plan puisque les bleus ont encaissé un 9-2, tout était à refaire…Le temps mort de Vincent Collet fut efficace, -1 à 4 minutes de la fin notamment grâce à un 2/2 à trois-points pour Joffrey Lauvergne. C’est ensuite Charles Kahudi qui colle un gros contre au russe. Nando De Colo est rentré et permet à la France de repasser devant ! Il est exceptionnel ! En 2 minutes 45, c’est un 10-0 en faveur des français. Lauvergne, intouchable à ce moment est passé dans une défense qui lui montait dessus, 70-67 à 1 minute 28 de la fin. Finalement, avec notre super duo de De Colo et Gobert, la France l’emporte 74-67.

A noter le double-double de Rudy Gobert, 12 points / 10 rebonds. Demain, les bleus joueront contre l’Israël pour la première place du groupe.

TOUS-ENSEMBLE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here