Ce dimanche, Vincenzo Nibali franchit le premier la ligne d’arrivée du tour de Lombardie. L’italien était l’homme à battre puisqu’il n’avait qu’une chose en tête : prendre sa revanche et remporter ce tour. En effet, au mois d’août il a été exclu de la Vuelta pour s’être accroché à sa voiture d’équipe. Le coureur de Astana, la rage au ventre, a réalisé une grosse attaque dans la descente de l’avant dernière grosse difficulté de la journée. A 17kms de l’arrivée, il a pris le risque de s’échapper et a réussi à prendre 45 secondes d’avance avant d’attaquer la dernière montée. L’italien a pris un gros risque mais a maintenu son écart jusqu’à l’arrivée pour finalement l’emporter, 21 secondes devant Daniel Moreno de Katusha (2ème). Notons que Thibaut Pinot, le français de la FDJ, a longtemps tenu devant mais ça n’a pas suffi ; il fini tout de même à une très belle 3ème place.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here