C’est « l’incroyable » histoire de Sergi Guardiola qui, à 24 ans, s’engage avec le FC Barcelone B avant d’être licencié quelques heures plus tard.. Hier soir, le 28 décembre, l’Espagne célébrait le jour des Innocents (équivalent de notre 1er Avril) mais ce qui va suivre n’est malheureusement pas une blague.

Avec le sourire jusqu'aux oreilles, son passage au FC Barcelone n'aura duré que 7 heures et 13 minutes..
Avec le sourire jusqu’aux oreilles, son passage au FC Barcelone n’aura duré que 7 heures et 13 minutes..

Ce lundi soir, le FC Barcelone annonce fièrement la signature de 3 jeunes joueurs prêts à évoluer avec son équipe B. Tout ce passe bien pour 2 des recrues : Josep Miquel Fernández dit « Xemi » et Moisés Delgado dit « Moi ». Toutefois, le 3ème, Sergi Guardiola, ne finira pas la soirée au sein de l’équipe réserve qui évolue actuellement en Segunda B (3ème division espagnole). En effet, quelques heures après sa signature, des tweets insultants envers la Catalogne, Lionel Messi ainsi que le FC Barcelone sont déterrés par le club ainsi que les internautes curieux de ce petit nouveau qui évoluait à Alarcón. Pour information, cette situation n’est pas du tout inédite en Liga BBVA puisque l’an dernier, c’est Julio Rey qui fut licencié du Derpotivo la Corogne après la découverte de tweets insultants envers le club et ses fans.

Via la radio catalane Rac1, Sergi Guardiola a tenté de s’explique en affirmant que « On est allé boire quelque chose entre amis il y a quelques années et à force de blaguer, des tweets que je n’ai pas écrits ont été mis sur mon compte » avant d’ajouter que « Tout ce que je souhaite maintenant c’est demander pardon à toute la Catalogne et au FC Barcelone, qui m’a super bien traité. Mais que les choses soient claires, je n’ai pas mis ces tweets. Je suis venu au Barça parce que je voulais aider l’équipe et tout donner », il a insisté en restant sur la défensive que « si j’avais écrit ces tweets, je les aurais supprimés, je ne suis pas bête. Je ne savais rien, je ne savais même pas que ces tweets étaient sur mon compte. Je comprends parfaitement le Barça, j’aurai fait la même chose à leur place. Je suis de Majorque, je ne suis pas anti-Catalan. Mon rêve était de jouer au Barça, et maintenant il est brisé. Une fois que tu arrives au niveau professionnel, tu es pour l’équipe qui joue le mieux. Et c’est le Barça »

La carrière du jeune homme risque d’être marquée à vie puisqu’il fut, le temps d’une soirée, la risée du web et une source de troll inépuisable dont voici certains exemples :

 

https://twitter.com/Ninjabodor/status/681606624235143169

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here