Alors que l’équipe de France de volley continue sa préparation en vue du championnat d’Europe qui se déroulera du 9 au 18 octobre en Italie et en Bulgarie, les coéquipiers de Toniutti sont actuellement à Tours jusqu’au 5 septembre pour un stage de préparation et ils affronteront le samedi 5 septembre l’équipe du Brésil, équipe du Brésil que l’équipe de France a privée de phase finale lors du Final6 qui se déroulait au Brésil. Les brésiliens auront à cœur de prendre leur revanche sur une équipe de France qui n’a pas beaucoup évolué en termes d’effectif.

Pourtant le 26 août dernier, Laurent Tillie sélectionneur de l’équipe de français annoncé un petit changement au niveau du 2ème passeur. Bien que durant l’absence de Toniutti lors du prestigieux tournoi Wagner du fait de la naissance de son premier enfant, c’est Jaumel qui a pris sa place en passeur numéro 1 et qui a fait forte impression, permettant notamment aux attaquants de démontrer leurs qualités.
Mais le sélectionneur a décidé d’écarter Yoann Jaumel du groupe bien que selon Tillie « les qualités du joueurs ne sont pas remises en cause. ».
Jaumel déçu, Pujol heureux.
Alors que Jaumel a été écarté du groupe par le sélectionneur Laurent Tillie, c’est l’ancien passeur de l’équipe de France Pierre Pujol qui a été rappelé en équipe de France, trois ans après sa dernière sélection. Même si Jaumel a montré de très belles choses lors de la campagne de la Ligue Mondiale et un engagement qui n’est pas à revoir, Laurent Tillie à opérer un choix tactique.
En choisissant le cannois Pierre Pujol, Tillie a voulait apporter un peu d’expérience au groupe. Lorsqu’on voit la saison écoulé qu’à réaliser Pierre Pujol avec Cannes, on peut se dire que Tillie s’offre deux passeurs de grand renom. Benjamin Toniutti restera le passeur numéro 1, qui a pris une grosse envergure et une grosse place au sein du groupe et Pierre Pujol, aux 212 sélections en équipe de France viendra compléter le duo des passeurs. Bien qu’il ne faille pas remettre en cause les qualités athlétiques et physiques de Jaumel, ce duo de passeur fait rêver. Même s’il ne sera que deuxième passeur, Pujol apportera malgré ses 31 ans de la fraicheur dans le groupe et il apportera d’autres solutions. Cependant Pierre Pujol arrive dans un groupe qui a su performer sans lui ; ce sera donc à lui de s’intégrer dans un groupe de pote, dans la Team Yavbou.
La France sera attendue lors de l’Euro, du fait de sa performance historique en Ligue Mondiale et lors du Final6 et Pujol pourra apporter de l’expérience et des solutions afin d’aider son équipe, d’aider la France de remporter l’or à l’Euro et de se qualifier pour les JO de Rio. Les jeux olympiques ne sont que dans un peu plus d’un an, mais chaque joueur à ça dans la tête, se qualifier pour ces jeux et pourquoi pas récidiver et remporter l’or à Rio là où les coéquipiers de Rouzier (auteur d’une Ligue Mondiale quasi parfaite) avaient remporté l’or en Ligue Mondiale contre la Serbie.

Pierre Pujol et ses 212 sélections en Bleu.
Pierre Pujol et ses 212 sélections en Bleu.

Mais pour le moment, ce qui attend la France, c’est le championnat d’Europe en Italie et en Bulgarie et la France continue et peaufine sa préparation.
La suite de la préparation :

  • 30 août- 5 Septembre : Stage de préparation à Tours
    5 Septembre : Match amical France/Brésil (diffusion sur l’équipe 21 à 20h30)
  • 6 Septembre : Paris à Coubertin, match amical France/Brésil (diffusion sur BeIN Sports à 17h.
  • 11 au 13 Septembre : République Tchèques, match amicaux contre l’équipe nationale Tchèque.
  • 15 au 23 Septembre : Stage de préparation à Saint-Nazaire
  • 25-28 Septembre : Tournoi de Ludwigsburg en Allemagne.
  • 1-5 octobre : Stage à l’INSEP (institut national du sport et des performances).

Il reste donc encore pratiquement un mois à la France pour terminer sa préparation, régler les derniers détails avant de se lancer à la conquête de l’Europe.

HP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here