C’est une nouvelle dont le club des Girondins de Bordeaux se serait bien passé. Willy Sagnol a été suspendu de toutes fonctions sportives officielles par la commission de discipline de la Fédération française de football en raison de son comportement. Le coach girondins a écopé de cette sanction pour « un trait d’humour qui n’est pas passé ».

Selon les propos de Willy Sagnol en conférence de presse,  c’était une histoire marrante en rapport avec de la vaseline. Nous n’avons pas suivi toute l’affaire, toujours est-il que la conséquence est cette suspension. Les journalistes réunis dans la salle ont tout de même ri. Le coach explique qu’il avait adressé cette boutade à l’arbitre de Bordeaux-Nantes, après le huitième de finale coupe de France le 10 février dernier, monsieur Schneider.

Le premier intéressé est surpris car cela n’a été dit ni avec animosité, ni avec agressivité, ni colère.  Il a eu a s’expliquer hier (jeudi) face à la commission de la FFF.

Tweet du club girondin

Willy Sagnol n’a pas apprécié de devoir s’expliquer de la sorte. Il regrette le poids des normes en France qui entraînent ce genre de sanctions. Il n’a pas manqué de rappeler l’affaire « Zlatan », quand le joueur du Paris Saint Germain a écopé de deux matchs de suspension pour avoir traité la France de pays de ***** l’année dernière.

L’entraîneur bordelais a déclaré ne pas avoir l’intention de faire appel de la sanction. Il a d’autres priorités. Néanmoins, son effectif n’en sera pas perturbé, ce sont des professionnels. Il ne pourra accéder ni aux vestiaires des arbitres, ni au bord du terrain où se situe le banc de touche lors des trois prochains matchs des Girondins. Cette sanction commence dès demain avec le match contre Toulouse et se poursuivra contre Bastia le 20 mars prochain et jusqu’au déplacement à Monaco le 2 avril. Il pourra retrouver la zone technique le 9 avril au stade Vélodrome.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here