À 10 jours d’une double confrontation face aux Américaines championnes du monde, l’ensemble de la sélection féminine a décidé d’entamer une grève de l’entrainement. En effet, elles reprochent à leur fédération de ne pas les payer, et ce depuis plusieurs mois. On sait que dans ce pays comme dans beaucoup d’autres, le football féminin à besoin de progresser et cela passe impérativement par la sélection féminine nationale. Une offre leur a été proposée pour doubler leur salaire sur les 4 prochaines années, mais les joueuses sont en négociation et refusent toujours de reprendre l’entrainement. Les matchs face aux américaines ne sont pas remis en cause pour autant.