Troisième journée d’Euroligue hier, et la soirée fut longue, très longue pour Limoges.

Après avoir gagné à Cedevita, le CSP pouvait nourrir l’ambition de confirmer à domicile. Mais malheureusement, rien n’est allé dans cette soirée cauchemardesque.

Et que dire de cette rencontre contre le Laboral Kutxa si ce n’est qu’il a mené du début à la fin. Très rapidement mené de 10 points (8-18), c’est avec un retard de 14 que le premier quart temps s’achève (12-26). A la mi-temps, Limoges compte 26 points de retard ! (34-60) Une défense aux aboies, et même si le CSP parvient à exister dans le troisième (21-18), l’écart est trop grand (55-78). Et la fessée se poursuit dans le dernier quart temps où le Laboral Kutxa met un dernier coup d’accélérateur dévastateur (16-29). Score final : 71-107 lourde défaite, la qualification s’éloigne, mais elle est encore possible. Pour cela il faudra créer l’exploit la semaine prochaine contre l’Olympiakos.

Sans titre