Bruxelles a été touché ce matin par une vague d’explosions, notamment à l’aéroport de Zaventem, près duquel logent les Diables Rouges. 

Selon le quotidien SudPresse, “tous les Diables Rouges appelés par le sélectionneur fédéral Marc Wilmots sont visiblement arrivés ce lundi soir” et “n’ont donc pas été touchés par les explosions“.

Le match entre la Belgique et le Portugal, prévu le 29 mars prochain, est plus que compromis. Souvenez-vous, en novembre 2015, la rencontre contre l’Espagne avait été annulée suite aux menaces d’attentats après ceux de Paris.