Afficher l'image d'origine

Le mi-lourds russe Igor Mikhalkin (30ans, 18-1, 9 K.-O) a défendu trois fois son titre EBU (Europe) mais on vient d’apprendre qu’il a été contrôlé positif au meldonium, médicament considéré comme un dopant depuis janvier 2016. 

Les faits remontent en 13 mars dernier suite à sa victoire aux points contre le français Patrick Bois (25ans, 14-5-1, 3 K.-O) au Palais des Sports Marcel Cerdan de Levallois-Perret. Le test effectué juste après son succès a révélé qu’il était dopé. Le français déclaré perdant n’a pas mal réagi à cette annonce sur compte Facebook: “Les choses rentrent dans l’ordre. Malheureusement pour Igor…Tôt ou tard on paie ses erreurs. La justice nous rattrape toujours. Malgré tous ça je ne lui en veux pas, on a fait un super combat comme deux boxeurs se battant pour la victoire.Ça restera un beau souvenir pour moi.”

Après avoir privé le français d’une possible victoire, il handicape un autre boxeur français: Mehdi Amar (33ans, 32-4-2, 16 K.-O) qui s’était préparé pour ce combat prévu le 27 mai au Cirque d’Hiver de Paris.

Le champion en titre a été condamné à deux ans de suspension laissant ainsi son titre vacant. La soirée du 27 mai va t’elle prévoir un choc franco-français: Patrick Bois  lésé par le dopage contre Mehdi Amar qui devait boxer pour ce titre ?

Réponse à suivre prochainement mais les fans seraient ravis et on les comprends: deux boxeurs d’exception pour un titre d’exception !

Afficher l'image d'origine

Patrick Bois

Afficher l'image d'origine

Mehdi Amar