curry

Dans un Oracle center chauffé à blanc, ce match 7 représentait le point d’orgue de cette finale de conférence. Et ce fut un match de haut niveau.

Dans une rencontre qui s’annonçait extrêmement tendue, le Thunder prit le meilleur départ, Golden State balbutiait son basket et Thompson entamait une terrible série de shoot à 3 points manqués (0/7). Le réveil fût quand Mister Klay commença à enfiler les paniers comme on enfile les perles. Une fois réglé, l’un des “splash brothers” enchaîna 3 points qui permis au Warriors de ne pas couler. (19-24) 

Dans la première partie de ce match, le Thunder réussit à contenir les attaques de curry et compères, il remporte logiquement le second quart-temps (23-24).

Arrive la deuxième mi-temps et ce quart-temps stratosphérique de L’équipe qui reçoit. Pendant que l’artilleur maison enquillait, la défense bleu et jaune ne laissait que 12 petits points à KD et RW. En résumé des miettes, des miettes et encore des miettes.  Comme le game 6, le Thunder avait les clés de la rencontre mais les ressources illimités de l’une des meilleurs équipe all-time, ont fait déjoué cette belle team d’Oklahoama. Score du troisième QT (29-12).

Le quatrième quart-temps voit, alors, le match tombé d’intensité, comme-ci, tout le monde savait, comme-ci le résultat était inéluctable, comme-ci l’incroyable maîtrise des Warriors ne laissait présager aucunes onces de suspense. En effet, quand le Thunder revenait qu’a deux petites possessions, Curry (36p à 7/12 à 3p) plantait deux trois points qui calmait, dans la foulée, les velléités de victoire du Thunder. C’est le cruel résumé de cette dernière partie de rencontre… Score final (96-88)

Série déchirante pour OKC qui se voyait déjà en finale de NBA en ayant battu l’EQUIPE , mais non ce sera bien les Warriors de Steph  contre les Cavs de Lebron…

N’en reste pas moins que cette série fût épique et que les amoureux du basket rêveraient d’en avoir chaque année. Pleine de rebondissements, de faits de jeux magnifiques, celle-ci restera dans les annales de ce sport.

Rendez-vous donc dans la nuit de jeudi à vendredi pour assister au premier match d’une revanche qui s’annonce très très chaude.