La terre australienne va subir une secousse sismique

Demain soir, le franco-camerounais Carlos Takam affrontera l’australien invaincu Joseph Parker au Centre Vodafone Events de Manukau City en Nouvelle Zélande. Retour détaillé sur la carrière des deux boxeurs poids-lourds afin de mieux cerner ce combat sans titre mais à l’enjeu décisif pour la suite de leurs parcours respectifs.

 

parker

Joseph Parker (24ans, 18-0, 16 K.-O) est l’actuel n°1 australien dans la catégorie des poids lourds.

Classé douzième mondial et toujours invaincu, il compte bien le rester face à Carlos Takam.

Retour sur les moments forts de sa carrière commencée le 05 juillet 2012 :

Jusqu’à aujourd’hui, personne n’est parvenu à stopper la machine australienne. Sur ses quatre premiers combats, le plus long aura duré à peine trois reprises. Ce n’est qu’un an plus tard, lors de son sixième combat, que l’américain Brice Coe est parvenu à aller au terme de la rencontre prévue en six reprises. Pour se « rattraper », il stoppe le sud-africain Frans Botha à la deuxième reprise tout comme son compatriote Afa Tatupu quelques mois après.

En avril 2014, il décroche le titre interim PABA contre le brésilien Marcelo Nascimento qu’il défend parfaitement contre l’américain Brian Minto, qu’il destitue de son titre oriental WBO. En octobre, il défend par décision unanime ses deux titres contre le bahamien Sherman Williams. Il termine l’année en s’imposant par K.-O sur le brésilien Irineu Costa Jr pour la deuxième défense de ces titres.

Il commence très fort l’année 2015 en mettant K.-O l’américain Jason Pettaway pour la troisième défense de ces deux titres. Il confirme son statut en conservant par arrêt de l’arbitre ces deux titre. Il s’offre deux autres titres, WBO Africa et OPBF, après son combat contre son compatriote Bowie Tupou. Suite à son combat contre son compatriote, Kali Meehan, il détient en plus des autres titres, les ceintures WBC Eurasia Pacif Boxing Council et WBA Oceania. Il termine cette année, la plus fructueuse de sa carrière, en défendant son titre WBO Oriental face à Daniel Martz par arrêt de l’arbitre.

Il commence l’année 2016 comme il avait fini la précédente, en conservant son titre WBO Oriental par arrêt de l’arbitre suite à son combat contre Jason Bergman.

 TAKAMPARKER

Le franco-camerounais Carlos Takam (35ans, 33-2-1, 25 K.-O) est l’actuel n°1 camerounais dans la catégorie des poids lourds.

Pour son deuxième combat avec son promoteur italien OPI 2000, il compte bien faire forte impression en faisant tomber l’australien invaincu.

Retour sur les moments forts de sa carrière commencée le 10 décembre 2005 :

Carlos Takam se révèle au public parisien lors de ses combats au Cirque d’Hiver en 2008. Sur ses quatre combats dans cette enceinte mythique, tous se terminent avant la limite. Il connait son premier revers fin 2009 après dix-huit combats face au français Gregory Tony. Il se rattrape parfaitement en abrégeant ses quatre combats suivants, nous sommes fin 2010.

En 2012, il affronte le sud-africain Frans Botha et décroche le titre africain WBO ainsi que le titre vacant international WBF par arrêt de l’arbitre. Sur une série de quatre combats après l’obtention de ces titres, il fait match nul en janvier 2014 contre le cubain Mike Perez pour le titre américain WBC. Cinq mois plus tard, il décroche le titre vacant WBC Silver au Palais des Sports Marcel Cerdan en battant par décision unanime l’américain Tony Thompson. Il n’a pas pu savourer son titre puisque le russe Alexander Povetkin lui a soutiré en octobre.

En 2015, il boxe à nouveau au Cirque d’Hiver et met K.-O le britannique Michael Sprott lors de la première soirée du nouvel organisateur Malamine Koné. Il s’exporte ensuite en Italie après la signature avec le promoteur italien OPI 2000. Pour son premier combat avec son promoteur, il gagne par décision unanime contre un vieux briscard brésilien, le dénommé George Arias.

Ce combat s’annonce décisif pour la suite de la carrière de Carlos Takam, lui qui vise le monde. En face de lui, il a un redoutable puncheur toujours invaincu qui compte bien le rester. Agé de seulement 24ans, ce qui est relativement jeune chez les poids-lourds, Joseph Parker est une menace avérée. Mais ce qu’il faut savoir dans cette catégorie c’est que l’âge n’est pas un souci, au contraire car : « Le vin se bonifie avec le temps ».  Carlos Takam, du haut de ses 35ans, va-t-il réussir à confirmer le grand cru qu’il est ?