Les qualifications du Grand Prix de Monaco se sont déroulées tout à l’heure. Peut-Être, les avez-vous suivies sur Parlons Sports? Si ce n’est pas le cas, voici le récap de ce qu’il ne fallait pas manquer. 

Il avait là une belle occasion et il ne l’a pas ratée, il s’agit bien sûr de Daniel Ricciardo. L’Australien de chez Red Bull décroche la première pole position de sa carrière à Monaco. Il était le plus rapide jeudi après-midi, les Mercedes étaient moins à l’aise, il n’a pas tremblé. Il faut dire que tout s’est joué quand Max Verstappen a tapé dans les barrières. En forme depuis sa victoire, le Néerlandais n’hésitait pas a être agressif, au plus près des rails, cette fois, il les a touché. En Q1, un peu de sous-virage à la sortie des esses de la piscine lui a causé un bris de suspension avant. En ayant perdu la direction, il ne pouvait plus éviter la collision. Il partira avant-dernier demain.

Cette accident a enlevé de la pression sur les épaules de l’Australien qui a pu mener la charge. En Q3, il a réalisé un temps canon en 1:13:622. Même Rosberg n’a pas pu la lui ravir. Il échoue en 1:13:791. Quant à Hamilton, il a encore rencontré un problème au niveau de son moteur, dès le début de la dernière partie de séance. Il a finalement pu s’élancer, mais il s’est retrouvé 3ème à +0.3s en 1:13:942.

Ricciardo a su profiter des difficultés des Mercedes, de la perte de son coéquipier et aussi des égarements des Ferrari. Ainsi, les monoplaces qu’on disait la deuxième force du plateau n’est une nouvelle fois pas parvenu a mettre tout les éléments du puzzle en ordre. Vettel échoue en 4ème position a près d’une seconde. Il a tourné en 1:14:552. C’est un échec de plus pour les rouges. Pourtant, il y avait une carte à jouer, l’Allemand avait réussi le meilleur chrono en essais libres 3. Raikkonen a été en difficulté avec les pneus ultra-tendres. Il doit se contenter de la 6ème place à +1.1s.

Les Force India ont bien réussi leur coup elles. Nico Hulkenberg a signé une probante 5ème place avec sa modeste monoplace. Il s’est intercalé en 5ème position entre les deux Ferrari. C’est une belle performance parce que ce circuit privilégie le chassis. Ce n’est pas leur point fort traditionnellement.

A l’inverse, les Williams sur ce circuit qui ne leur convient pas ont été à leur niveau. Elles échouent à passer en Q3. Bottas et Massa seront 11ème et 14ème sur la grille demain. Les Haas se retrouvent, elles, aux 12ème et 15ème rangs. Grosjean a été battu pour la première fois par Gutierrez.

Les McLaren avait la possibilité de réaliser un bon coup grâce a leur châssis, et bien c’est d’un coup doux-amer dont ils devront se contenter. Elles n’ont jamais réussi à trouver le bon équilibre. Alonso parvient a se hisser en Q3, mais il se contentera de la 10ème place. Button, lui, se retrouve 13ème.

Derrière, on retrouve le groupe Renault-Sauber-Manor. Les difficultés des Renault démontre la mauvaise qualité de leur châssis hérité de la Lotus endettée.

Enfin Nasr. Il a provoqué la première interruption. Son moteur a cassé à la sortie du tunnel. Il aurait pu se ranger dans l’échappatoire de la chicane du port, mais il a trouvé rien de mieux à faire que de se planter sur la piste.

Voici le détail des résultats :