La fin des championnats de CFA arrivent désormais. Les premiers promus se dévoilent. Pau avait déjà confirmé sa montée dans le groupe C. Désormais, avec Rouen, il y a Lyon Duchère. 

Parmi ces promus, il y a le FC Rouen ou l’US Quevilly, finaliste de la coupe de France 2012. Les deux équipes ont fusionné depuis pour devenir le QRM, Quevilly Rouen Métropole. Il étaient en National il y a trois ans, ils étaient passés proches de la montée en Ligue 2, mais une sanction de la DNCG les a renvoyé à l’échelon inférieur. Depuis, ils veulent rattraper le temps perdu.

QRM évoluait cette année dans le groupe A, et ils étaient les favoris annoncés, réputation dont le coach, Manu Da Costa était mal à l’aise avec. Les autres prétendants étaient Croix et Poissy. Dans ce championnat, un seul club monte. Il ne fallait donc pas se rater. L’objectif du président, Michel Mallet était le National en 2017 et la Ligue 2 en 2020. La première partie est donc accomplie.

Tout aurait pu se jouer il y a 15 jours à Croix, mais les hommes de Emmanuel Da Costa ont affiché toute la solidité de l’équipe pour glaner les points du match nul. La victoire 2-3 hier face à Sannois Saint-Gratien a permis au leader de se placer hors de portée de Croix.

Le promu du Groupe D, lui, sera connu la semaine prochaine, lors de la dernière journée.