Les Verts, menés au score par Anderlecht dans cette deuxième journée d’Europa League, ont su résister aux attaques pour faire le break avant de revenir….. dans les dernières secondes !

asse-anderlecht-1-1-iconsport_jpt_290916_05_07156604

Les stéphanois qui ont quitté le stade à la 85ème minute auront raté le meilleur. Et pourtant, au vue du début de saison proposé par les Verts, ils auraient du s’y attendre !

Dans un match très engagé, avec beaucoup de volonté chez les hommes de Christophe Galtier, les deux équipes ont livré une belle copie, avec des occasions franches de chaque côté en première période. Nolan Roux était tout prêt d’ouvrir le score sur un énorme travail de Kévin Monnet-Paquet. Auparavant, une tête d’Hanni (9′) avait trouvé le montant gauche de Jessy Moulin. 0-0 à la pause.

L’ouverture du score très cruelle est venue d’un pénalty très généreusement accordé à Anderlecht, pour une main très peu évidente de Léo Lacroix à la 62′. Transformé par Thielemans pour le 0-1. Les Verts ont poussé, très soutenus par leur public, et au bout du bout du temps additionnel, après que la défense Belge se soit gênée avec son gardien, Nolan Roux a but inscrit le but de l’égalisation dans le but vide (90+4′). Avec ce score de 1-1, Saint-Étienne est 3ème de son groupe avec 2 points.

A noter l’exclusion de Christophe Galtier en fin de match, pris dans l’euphorie général, pour avoir envahit la pelouse jusqu’au rond central.