La saison de Formule 1 arrive à son terme et Nico Rosberg n’en finit plus de dominer chez Mercedes. Pendant ce temps, Romain Grosjean constate des progrès chez Haas qui pourraient leurs permettre de revenir à un meilleur niveau à l’avenir.

Rosberg s'impose au Japon (crédit image : lesechos.fr)

Rosberg s’impose au Japon (crédit image : lesechos.fr)

L’embellie est belle, elle ne demande qu’à se confirmer. Après les problèmes techniques à répétition dont on vous parlait chez Haas, les choses semblent revenir dans l’écurie américaine. Tout a commencé samedi en qualifications. Romain Grosjean a signé une probante 8ème place sur la grille de départ. Ce grand prix du Japon, c’est aussi la première double Q3 de l’écurie américaine après la 10ème place de Gutierrez en Italie.

Les efforts n’ont pas pu être récompensés en course cependant. Pour le Français, c’est un manque de rythme en pneus durs et un deuxième arrêt au stands calamiteux qui ont compromis sa course. Pour Gutierrez, une défense trop agressive de Carlos Sainz a envoyé le Mexicain en tête à queue dans la dernière chicane du circuit. Après ça, il n’a pas pu remonter dans le peloton.

Haas doit se contenter d’une énième 11ème place pour Romain Grosjean et une peu flatteuse 20ème place pour Gutierrez.

Notre deuxième Français, Esteban Ocon est lui aussi en réussite en ce moment. Après la Malaisie, il a battu son coéquipier en qualifications pour la deuxième fois. Ocon a récidivé en course, toutefois, ce ne peut être que la 21ème place pour lui qui a une voiture trop peu compétitive pour espérer finir plus devant.

En tête de la hiérarchie, carton plain pour Nico Rosberg. L’Allemand s’affirme un peu plus comme le favori pour le titre mondial. Il a de nouveau fait part de son talent en signant la pole position en 1:30:647, sa 30ème. Hamilton l’a suivi de près mais a échoué pour 13 millièmes. Il a réalisé un chrono en 1:30:660. L’écart aurait difficilement pu être plus infime sur un circuit exigeant comme peut l’être Suzuka. Encore un fois, le tournant de la course a eu lieu au départ. Hamilton s’est raté et a concédé 6 places à ses adversaire pour se retrouver 8ème a la fin du premier tour. Sa remontée a été très difficile, il s’est finalement classé 3ème derrière Max Verstappen.