Pour découvrir un peu le football en Irlande (ou le soccer, comme ils appellent ça), quoi de mieux qu’en parler directement avec les concernés ? Achille Campion, attaquant des Sligo Rovers (Première Division Irlandaise) a accepté de répondre à mes questions.

achille-2

 

  • Tout d’abord Achille, présentez-vous, ainsi que votre parcours jusqu’à aujourd’hui.

J’ai commencé le football au centre de formation de Dunkerque. Dès que je suis sorti du centre de formation, mon agent a envoyé des vidéos, parlé à des coachs qu’il connaissait et de ce fait, j’ai poursuivis ma carrière aux Etats-Unis, en sport universitaire. J’ai ensuite pas mal voyagé, avec un petit passage en Suède, avant d’aller en Angleterre, à Port Vale, et finalement en Irlande, à Sligo.

 

  • Connaissiez-vous le championnat irlandais avant de venir ici ? Qu’est-ce qui vous a attiré ?

Je connaissais le championnat car j’ai un ami que j’ai connu aux Etats-Unis qui y joue actuellement, à Longford. De plus, il y a beaucoup de joueurs Irlandais dans le championnat anglais, donc c’est vrai qu’on parle un peu tous entre nous et on sait ce qu’il s’y passe. Ce championnat est intéressant du point de vue européen car il y a les places qualificatives pour la Champions League et l’Europa League.

 

  • Comment jugez-vous votre saison ainsi que celle de votre club actuel, les Sligo Rovers ?

Depuis mon arrivée, on est passés de la huitième à la cinquième place donc d’un point de vue personnel c’est plutôt positif. Après il faut savoir que l’année dernière, la saison des Sligo Rovers était catastrophique, ils sont passés à deux doigts de la relégation, alors que c’est normalement une des plus grandes équipes d’Irlande. L’équipe a été rebâtie cette année avec l’arrivée du nouveau coach, qui a ramené notamment plein de jeunes joueurs pour relancer la machine, c’est une sorte de saison de transition.

 

  • Comment le foot est-il perçu en Irlande ? Ne passe-t-il pas au second plan, derrière le rugby et le gaelic football ?

Depuis que je suis ici, je n’ai pas particulièrement remarqué que le Rugby était vraiment représenté, contrairement au GAA (Gaelic Football) qui est assez présent. Pour le Football, je trouve qu’on a des publics corrects, de l’ambiance dans les stades. J’ai déjà fait soulever des foules avec un flipflap !

Sligo Rovers-Finn Harps 05/10/16

Sligo Rovers-Finn Harps 04/10/16

 

  • Quelles sont les caractéristiques du football Irlandais ?

C’est une super bonne question puisque tout le monde se dit qu’en l’Irlande ça joue comme « des bourrins » mais au contraire ! La plupart des équipes essayent vraiment de construire. D’ailleurs, les écoles de coaching irlandaises essayent d’instaurer le beau football et le jeu, pas comme ce qu’on peut trouver en Angleterre où les ballons sont balancés d’un but à l’autre.

 

  • Qu’est-ce qui vous a le plus marqué lors de vos premiers matchs en Irlande ?

Une chose qui m’a vraiment étonné, c’est les stades ! Ils font super vieux, tu as l’impression qu’ils se sont arrêtés y’a 20 ans ! Il y a aussi quelques arbitres un peu limites…

 

  • Quelle est votre meilleur souvenir avec les Sligo Rovers ?

La vie de groupe en général ! Tout le monde est super sympa. J’ai l’habitude que ça soit un peu plus tendu dans les vestiaires, mais ici c’est jeune, personne ne se prend la tête et y’a un bon esprit d’équipe.

 

  • Le foot irlandais ça se rapproche plus du district ou de la Ligue 1 ?

Je  pense que c’est plus proche de la Ligue 1 parce que quand tu regardes Dundalk en Europa League voire même en Champions League (lors des phases qualificatives) ils sont loin d’être ridicules et font des super matchs ! Ils s’en sortent actuellement plutôt bien.

 

  • Avez-vous suivi l’Equipe de France pour l’Euro ? L’Irlande ?

Bien sûr, j’ai regardé tous les matchs ! L’Irlande, je ne savais même pas encore que j’allais y être transféré à l’époque !

 

  • Pensez-vous un jour revenir jouer en France ?

Pourquoi pas, tout dépend des opportunités qui pourraient s’offrir à moi. Mais en ce moment je regarde plutôt pour retourner aux Etats-Unis car ma femme est américaine.

 

 

Un grand merci pour l’accessibilité et la disponibilité d’Achille.