Jo Wilfried Tsonga n’aura pas réussi à gagner son premier titre cette saison et laisse le Britannique Andy Murray remporter son 7ème titre de l’année. 

C’est donc Andy Murray qui remporte ce tournoi ATP 500 de Vienne en disposant de Jo-Wilfried Tsonga en deux manches (6-3 ; 7-6). Murray prend les commandes dés le début du match en breakant le Français sur son premier jeu de service , il réussira par la suite à contrôler le set et à le remporter facilement. Le scénario est identique pour le deuxième set où Murray break d’entrée Tsonga mais le 15ème joueur à l’ATP s’est rebellé à 3-1 ( 0-40 ) pour pouvoir débreaker son adversaire par la suite et revenir à 4-4. Il a donc emmené Murray jusqu’au tie break où il a du sauver une balle de match avant de finalement s’incliner. Le deuxième set a véritablement changer quand le Français s’est montré plus agressif et a plus essayé de finir les points au filet.

Pour Murray , c’est un troisième titre consécutif et une quinzième victoire de suite. Il se rapproche encore plus de Novak Djokovic à la Race où il est seulement à 415 points du Serbe. Le Britannique peut devenir numéro 1 mondial à l’issue du Masters 1000 de Paris-Bercy si il gagne le tournoi et que Djokovic perd avant la finale ou si il atteint la finale et que son adversaire ne passe pas en demi finale. Pour faire plus simple , si Novak Djokovic atteint la finale à Bercy , il restera sur le trône pour le Masters.