Dans des conditions difficiles (terrain humide et ballon glissant), les oyomens se sont incliné 23-18 à Perpignan. Trois essais (Carbou, Puikala et Farnoux) cotés Catalans qui leur permettent d’obtenir une victoire bonifié, les hommes de Stéphane Glas repartent avec le bonus défensif.

Face à des Catalans survoltés, Oyonnax n'a rien pu faire

Face à des Catalans survoltés, Oyonnax n’a rien pu faire

Les joueurs du Haut-Bugey ont mis longtemps pour entrer dans la partie. Trop longtemps. Ils ont commis un trop grand nombre d’en avants et se sont montrés une nouvelle fois indisciplinés et brouillon. Résultat, ils finissent par encaisser un essai par Carbou  puis récoltent deux cartons jaune (Cibray, 29e ; Veau, 37e). A la mi-temps, les Catalans mènent 11 – 6.

Au retour des vestiaires, les Oyonnaxiens vont subir les coups de boutoir d’une équipe catalane sous pression du résultat. Ils encaissent un essai de Piukala. Les buteurs d’Oyonnax Gondrand puis Etienne ont permis de s’accrocher au score et de pourquoi pas croire aux hold up. Alors qu’ils évoluaient en infériorité numérique c’est à ce moment là que les Catalans ont porté l’estocade fatal. Sur passe au pied millimétrée de Bélie, Farnoux inscrivait l’essai du bonus offensif et libérait ainsi Aimé Giral.  Certes, les joueurs du Haut-Bugey ont trouvé les ressources d’aller chercher le bonus défensif sur une pénalité d’Etienne. Mais les Oyonnaxiens manquaient trop de justesse technique et de discipline pour espérer mieux ce jeudi soir à Perpignan.