kawhi-leonard-dunk-102516

Crédit: NBA.com

La saison NBA 2016-2017 commence fort! 3 belles affiches étaient au programme cette nuit pour que cette nouvelle saison démarre de la meilleure des manières!

Cleveland – New-York :

La soirée commençait par la remise des bagues de champions pour les Cavaliers avant que les spectateurs présents à la Quicken Loans Arena n’assistent à une démonstration de la part des coéquipiers de Lebron James . Ce dernier a survolé les débats comme à son habitude en terminant le match par un nouveau triple-double , le 43e de sa carrière (19 points (9/14), 11 rebonds et 14 passes) . Un match parfait pour le “King” et sa bande face à cette équipe des Knicks “new look” toujours en rodage malgré la bonne rentrée de son trio Rose-Anthony-Porzingis .  Cleveland envoie donc un message à ses concurrents après cette première rencontre pour leur rappeler qu’ils feront tout pour défendre leur titre .

Portland – Utah :

Après avoir déclaré son envie de devenir MVP à l’avenir , Damian Lillard , le meneur des Blazers , a marqué les esprits pour cette première à domicile . En effet, le jeune joueur a éclaboussé la rencontre de son talent (39 points, 9 rebonds, 6 passes) pour emmener son équipe à la victoire malgré une équipe du Jazz accrocheuse et privée de deux de ses titulaires habituels, Derrick Favors et Gordon Hayward . (113-104) Côté français , Rudy Gobert , le pivot d’Utah , a rendu une belle copie (12 pts, 14 rbds ) alors que son coéquipier Boris Diaw a été moins en vue ( 2 pts, 3 rbds ) .

Golden-State – San Antonio :

Enfin, les Warriors recevaient les Spurs pour ce qui était l’affiche de la soirée . Première sortie donc,  pour la “super team” de Steve Kerr , mais première qui va tourner au fiasco puisque Stephen Curry et compagnie vont se faire étriller par des Spurs habitués de ce genre de grands rendez-vous (100-129) . Une équipe de San Antonio fidèle à ses principes de jeu emmenée par son nouveau patron Kawhi Leonard , auteur de son record en carrière (35 pts) et du sophomore Simmons qui a conclu la rencontre d’un poster monumental sur Javale Mcgee .  C’est une vraie gifle pour les Warriors qui étaient évidemment très attendus après leur intersaison de rêve . Pas de panique pour la “Dub nation”, qui devra tout de même vite régler les différents automatismes si elle ne veut pas voir une pluie de critiques s’abattre sur elle .