À la suite d’un match compliqué face à une équipe de Suède vaillante, nos Bleus ont su faire le travail en s’imposant 2-1 ce qui leur permet de s’emparer seuls de la première place du groupe.

La première période de la France fut terne. Il y eut certes une bonne entamme de match de la part de bleus qui acculaient bien les suédois dans leur camp. Payet à la 14ème minute obligeait le gardien suédois à se déplier sur une frappe enroulée. À la suite de ce premier quart d’heure français, les suédois à faisaient plus présents Koscielny s’employait pour sauver les bleus (23ème minute). La fin de la période n’était qu’un enlisement pour les Bleus qui rejoignaient les vestiaires frustrés et tenus en échec (0-0).

Laurent Koscielny est sans conteste le patron de la défense tricolore...

Laurent Koscielny est sans conteste le patron de la défense tricolore…

La seconde période repartait sur le même faux rythme que la première et les bleus ne parvenaient pas à trouver la faille au sein du bloc suédois. À la 54ème minute les bleus de faisaient logiquement surprendre sur un coup franc de Forsberg frappé magnifiquement, un but « Juninhiesque’ !

La réaction des bleus ne se faisait pas attendre car sur un coup franc excentré de Payet, Pogba égalisait d’une puissante tête (58ème minute). De plus, à la 65ème minute Dimitri Payet donnait l’avantage aux tricolores suite à une erreur du gardien suédois, sûrement gêné illicitement par Griezman. La fin du match aurait pu être tout autre car Griezman loupait le break à la 85ème minute tandis que Kiese Thelin ratait une énorme occasion pour la Suède !

Finalement le match se termine par une victoire pour la France. Presque 1 an après les horreurs du Bataclan, les Bleus ont su faire abstraction du contexte pour s’imposer.