C’est un serpent de mer que la prolongation du contrat de Monza pour l’organisation du Grand Prix d’Italie . Depuis de long mois, les négociations se sont poursuivies jusqu’à aujourd’hui. 

Le nouveau contrat a été signé, il ne portera que jusqu’à 2019 au lieu de 2020 comme c’était initialement prévu. Le prix a payer s’élèverait à 70 millions d’euros selon des sources proches du dossier.

Selon toutes vraisemblances, le tracé devrait être modifié afin de convenir aux nouvelles réglementations techniques. La première chicane devrait disparaître pour laisser place à un nouveau premier virage.