En cette fin d’année 2016 , Parlons Sports revient sur les meilleurs matchs (ATP) de cette saison. Aujourd’hui , nous vous présentons la première partie de ce top 20 ( de 20 à 11 ) 

20 – Kyrgios-Raonic ( 6-4 ; 7-6 ) :  Le match ambitieux  (Miami) – Quart de finale

Quart de finale du Masters 1000 de Miami entre deux protagonistes ambitieux : Nick Kyrgios récent vainqueur de Marseille qui progresse semaine après semaine au classement ATP , face à Milos Raonic qui réalise un très bon début de saison avec sa finale à Indian Wells. Kyrgios remporte un match très propre où les deux joueurs ont proposé un tennis digne d’un quart de finale. L’Australien atteint donc sa première demi-finale de Masters 1000 qu’il perdra face à Kei Nishikori.

19- Djokovic-Raonic (7-6 ; 7-6 ) : Des sensations à retrouver (Masters) – Poule

Deuxième match du groupe Ivan Lendl pendant le Masters. On est avec un Novak Djokovic en « crise  » et en manque de repères qui affronte une de ses victimes préférés Milos Raonic (7-0). Cependant , le Serbe n’est pas à son meilleur niveau et trouve un adversaire très offensif qui joue très proprement. L’opposition est très belle et se termine en deux tie-break que remporte Novak Djokovic grâce à sa force mentale.

18- Djokovic-Nadal (6-1; 6-2) : La démonstration (Doha) – Finale

Sans mot. Subjugué. Premier tournoi de l’année , à Doha , finale de rêve avec une affiche Djokovic/Nadal. 47ème duel entre les deux hommes. En ce début de saison , Novak Djokovic est numéro 1 mondial et pour sa première finale de l’année , le Serbe va tout simplement pulvériser son adversaire. 30 coups gagnants , un tennis de rêve , une domination sur tous les plans , il maîtrise Rafa Nadal. En retour il prend 1 point sur deux sur le service de son adversaire. Il ne laisse que 3 petits jeux à son adversaire et rempile un autre titre , son sixième de suite. Le Serbe avoua à la fin du match : «  J’ai fait le match parfait ».

17- Djokovic-Thiem ( 6-7 ; 6-0 ; 6-2 ) : Un bon début ( Masters ) – Poule

Premier match du Masters 2016 ! Dominic Thiem joue son premier match à l’O2 Arena de sa carrière face au nouveau numéro 2 mondial Novak Djokovic. Le premier set de ce match fut exceptionnel , l’Autrichien est assez frais et déploie son tennis de manière brillante en enchaînant les coups gagnants. De l’autre côté , Djokovic propose également une belle partie et résiste tant bien que mal à son offensif adversaire. Après ce set d’1h , Thiem baisse de niveau et Djokovic finit le travail.

16 – Djokovic – Murray ( 3-6 ; 6-1 ; 6-2 ; 6-4 ) : Pour l’histoire ( Roland Garros ) – Finale

5 juin 2016 : jour inoubliable pour Novak Djokovic. Il arrache enfin le titre à Roland Garros après 3 défaites en finale. Ce jour-ci il est le tenant du titre des 4 tournois du grand chelem et réalise donc le grand chelem à cheval sur deux années : Chose inédite ! ( Seul Rod Laver a réussi le vrai grand chelem en 1962 et 1969 ). Le match en lui-même n’a pas été d’un tennis extraordinaire , mais ce jour là , face à son rival de toujours , Novak Djokovic bat Andy Murray pour écrire une page de l’histoire. Il a gagné tous les tournois du grand chelem ce que seulement 4 joueurs de l’ère open ont réussi avant lui. Djokovic rentre donc un peu plus dans la légende.

15- Nadal- Nishikori ( 6-4 ; 7-5 ) : Le retour du terrien ( Barcelone )  – Finale

On se retrouve au mois d’avril avec une affiche très alléchante entre Kei Nishikori et Rafael Nadal. L’Espagnol reste sur un très beau titre à Monaco et sa confiance est optimale. Néanmoins , son adversaire est redoutable , double tenant du titre ici à Barcelone , Nishikori est un vrai client. Le premier set était fantastique , les deux joueurs nous ont proposé leur meilleur tennis. Ils s’échangeaient les coups gagnants. Sur la terre battue de Barcelone , aucun des deux joueurs n’a vraiment pris le dessus sur l’autre , toutefois , Nadal va breaker à 5-4  pour remporter cette première manche. Le début de la seconde manche sera en faveur du Japonais qui fait le break d’entrée mais cela est sans compter sur la combativité de l’Espagnol qui revient à égalité et réalise le break ensuite pour mener 4-2. Mais le match n’est pas fini , et Nishikori débreak pour revenir à 4-4 grâce un revers stratosphérique et un touché de balle délicieux. Malheureusement pour Nishikori , la rage de vaincre de Nadal est trop forte , et au moment de servir pour un jeu décisif à 5-6 dans le deuxième set , Nishikori craque à cause de l’intensité de jeu de son adversaire. Nadal remporte donc ce match ( en 2 heures ) et le titre à Barcelone , le 9ème de sa carrière.

14- Djokovic-Goffin ( 7-6 ; 6-4 ) : David contre Goliath ( Miami ) – Demi-finale

Demi finaliste à Indian Wells , le Belge David Goffin continue sur sa lancée à Miami avec une autre demi-finale. Il affronte l’homme à battre , à savoir Novak Djokovic. Lors de cette tournée américaine de mars-avril , Novak Djokovic est tout simplement intouchable. Il a d’ailleurs gagné les deux Masters 1000 du continent américain à la suite pour la 4ème fois de sa carrière. Pourtant , pendant cette période invincibilité , si il y a bien un joueur qui l’a inquiété , c’est David Goffin. Le premier set est exceptionnel , David Goffin est très offensif et pose beaucoup de problèmes à « Nole ». Il l’emmène même jusqu’au tie break où à 4-4 , le Belge joue un smash sur le Serbe et perd le point par la suite à cause de la défense incroyable de Novak Djokovic. Le tie-break était d’une intensité inégalable et le numéro 1 mondial de l’époque a frôlé la correctionnelle. Néanmoins , Djokovic remporte ce jeu décisif ainsi que la seconde manche durant laquelle le Belge a un peu craqué mentalement.

13- Murray-Raonic ( 4-6 ; 7-5 ; 6-7 ; 6-4 ; 6-2 ) : Un match physique ( Open Australie ) – Demi-finale

4h ! C’est le temps qu’il a fallu à Murray pour vaincre Milos Raonic ! Intouchable en début de match , Milos Raonic est en totale maîtrise sur son service , qu’il ne perdra qu’une seule fois sur les trois premières manches. Après cela , c’est physiquement que Murray a réussi à renverser le match , étant plus habitué à ce genre de gros match , le Britannique le contrôle à partir de la 4ème manche. Il déroulera en cavalier seul. Ce match a été marqué par la belle opposition qu’on a eu lors des 3 premières manches. Le Canadien était vraiment proche d’une première finale en grand chelem. Néanmoins, invaincu avant ce match , Raonic a concédé la première défaite de sa saison. De plus , il a montré à tout le monde que pour cette année , on pouvait compter sur lui.

12- Del Potro-Cilic ( 6-7 ; 2-6 ; 7-5 ; 6-4 ; 6-3 ) : Pour l’amour du pays ( Coupe Davis ) – Finale

Scénario de folie. On est en finale de la coupe Davis et la Croatie mène 2-1 dans les affrontements après leur victoire lors du double du samedi après-midi. L’affiche du dimanche est Cilic-Del Potro ( deux vainqueurs de Grand Chelem ). Dans une ambiance de dingue , Cilic parvient à remporter les deux premières manches. Toutefois , Del Potro n’a pas dit son dernier mot. Dans un match au scénario improbable , l’Argentine remporte la victoire 3 sets à 2. Il remet son pays à égalité (2-2) et par la suite l’Argentine réussira à gagner la coupe Davis !

11- Federer-Willis (6-0 ; 6-3 ; 6-4) : Un rêve devenu réalité ( Wimbledon ) – 2ème tour

Qui d’autre que Marcus Willis a autant marqué notre saison 2016 ? Quelle incroyable histoire cet homme a vécu. Il voulait tout arrêter après avoir été jugé trop mauvais pour être joueur de tennis professionnel , néanmoins , après un forfait lors des qualification , le Britannique ( classé au-delà de la 700ème place ATP ) a réussi à passer des tours jusqu’à se retrouver au 2ème tour de Wimbledon , sur le court central face à… sa majesté Roger Federer. Le match est totalement déséquilibré. Pourtant , Willis amuse tout le monde , surpris de se retrouver là , le Britannique se retrouve même à rigoler pendant l’échauffement. Il vit un rêve. Acclamé par toute la planète tennis , son tennis est loin d’être ridicule , il s’offre même le luxe de lober l’homme aux 17 tournois du grand chelem.