Cet après midi à 17h, l’ASSE recevait le SCO d’Angers. Même en étant très peu étincelants dans le jeu, les hommes de Galtier ont quand même su s’imposer à domicile face aux angevins, qui s’en mordent les doigts, et il y a de quoi…


Le début de match n’était que peu convaincant de la part des deux équipes. La faute peut être à une pelouse de Geoffroy Guichard en piteux état… Ceci n’empêchait cependant pas l’habituel défenseur central Mateo Pavlovic, titularisé en pointe par Moulin en raison de nombreux absents d’ouvrir le score pour Angers (17ème). Les verts étaient même tout proches de la correctionnel sur une occasion de Capelle (21ème), mais Jessy Moulin veillait au grain. Sous de copieux sifflets, les Verts rentraient donc aux vestiaires menés, mais surtout totalement catastrophiques dans tous les compartiments du jeu…

Les Verts ont su faire preuve de caractère pour tout de même s’imposer.

La seconde période repartait de meilleure façon pour Sainté. En effet dès la 51ème minute, Romain Hamouma forçait le destin en centrant fort devant le but, obligeant le défenseur angevin à marquer contre son camp. Mangani (55ème) s’occupait de répondre aux offensives stéphanoises, mais Moulin repoussait le danger. Le jeune attaquant de l’ASSE Keita, pour son premier match en Ligue 1 était à deux doigts de marquer suite à un mouvement collectif collectif de qualité, mais le cadre se dérobait… Et c’est finalement le capitaine Loïc Perrin, à la 74ème minute, sur un second ballon lors d’un corner qui donne l’avantage définitif aux Verts mais ceci… de la main ! Ce qui a évidemment fait polémique après le match.

Au bout de l’ennui, l’ASSE s’impose enfin à domicile et pointe désormais à la 7ème place du classement.