C’est fait, après 2 ans de disette, Grigor Dimitrov (17e) retrouve le succès en s’imposant à Brisbane face à Kei Nishikori (6-2 ; 2-6 ; 6-3 ).

Après avoir fait une saison 2014 où Dimitrov a atteint le top 10, 3 titres ATP et une demi-finale de Grand Chelem, le Bulgare n’a jamais pu confirmer par la suite. Il enchaînait les contres-performances et les coups de colère et n’arrivait pas à être régulier. Après une bonne fin de saison 2016, l’ancien top 10 a commencé l’année 2017 avec pleins d’ambitions. Il concrétise tout cela avec un brillant titre à Brisbane en battant trois top 10 de suite , à savoir Dominic Thiem (9e) en quart de finale ; Milos Raonic (3e) en demi-finale et donc Kei Nishikori (5e) en finale.

Une finale pleine de maîtrise 

C’est un Dimitrov très calme que l’on a retrouvé sur le court aujourd’hui. Les deux premiers sets étaient à sens unique : un pour Dimitrov et l’autre pour Nishikori (6-2 ; 2-6 ). Le dernier set était plus serré mais c’est bel et bien Grigor Dimitrov qui fait le break en premier à 4-3 pour ensuite conclure ce match et remporter son 5ème titre en carrière. Le Bulgare progresse également au classement, il passera 15ème à l’ATP lundi. Après un premier tournoi amplement réussi, Dimitrov sera à suivre tout le reste de la saison et essayera d’atteindre à nouveau le top 10.