Qui dit nouvelle année, dit nouvelles échéances internationales pour l’équipe de volley-ball masculine. Alors ne loupons rien de cette belle année de volley-ball qui nous attend!

  • LA QUALIFICATION AUX CHAMPIONNATS DU MONDE – FRANCE

Rien ne sera simple pour la #TeamYavbou, qui pour se qualifier pour les prochains championnats du monde, devra terminer première de ce tournoi, car seule l’équipe victorieuse du tournoi sera qualifiée directement pour le Mondial 2018 qui sera organisé conjointement par l’Italie et la Bulgarie du 10 au 30 septembre 2018. En effet, lors de ce tournoi de qualification, la France affrontera l’Allemagne qui selon Laurent Tillie reste “une nation forte”, la Turquie, l’Ukraine, l’Azerbaïdjan et l’Islande. Mais Earvin Ngapeth et ses coéquipiers pourront cependant compter sur le public français puisque le tournoi de qualification aura lieu en France du 23 au 28 mai prochain. Les français auront donc à cœur de remporter ce tournoi devant un public grandissant depuis quelques années. Une victoire lors de ce tournoi, permettrait aux hommes de Laurent Tillie de ne pas passer les barrages qui auront lieu en août du 15 au 20 août prochain, 5 jours avant le championnat d’Europe en Pologne.

POULE A: FRANCE – ALLEMAGNE – TURQUIE – UKRAINE – AZERBAÏDJAN – ISLANDE.

  •  WORLD LEAGUE – PAU

Les fans de volley-ball vont être gâtés cette année. Après le tournoi de qualification au championnat du monde qui se déroulera en France, la Ligue Mondiale s’invite elle aussi en France. En effet, la ville de Pau recevra un des trois tournois de la Ligue Mondiale de l’équipe de France du 09 au 11 juin. Nul doute que le Palais des Sports de la cité béarnaise verra de nombreux matchs à guichet fermé, puisque la France accueillera l’Italie, les Etats-Unis et la Russie. Mais avant cela, la #TeamYavbou ira en Russie pour disputer le premier tournoi de cette Ligue Mondiale 2017. Elle y sera opposée à la Russie, la Bulgarie et l’Argentine (2-4 juin). Les hommes de Laurent Tillie finiront les phases de poules du 16 au 18 juin en Belgique en affrontant la Belgique, l’Italie et le Canada. A la suite de cela, les six meilleures équipes disputeront le Final 6.

Eric Tanguy – Président FFVB: ” C’est une vraie joie de revenir à Pau après le séjour très apprécié de notre équipe féminine en septembre dernier. Nous revenons ici dans un climat propice à monter de grands événements sportifs, avec le soutien de l’agglomération Pau Pyrénées, notre Ligue régionale, notre comité départemental et notre partenaire Appart City qui s’est d’ores et déjà beaucoup engagé dans cette manifestation. Vu la qualité des équipements et du Palais des Sports et l’ambiance fabuleuse qui y règne grâce au public palois, c’est légitimement que nous nous sommes tournés vers Pau pour accueillir cette Ligue Mondiale. Pouvoir offrir un tel plateau sportif, le plus relevé des vingt dernières années en France, dans la région est une belle opportunité pour le développement du volley-ball.” (source: FFVB). 


Au mois de Juillet, comme vous avez dû le voir, sur la page Facebook de la #TeamYavbou, une surprise vous attend? Quelle sera cette surprise? Suivez attentivement la page Facebook des joueurs français.


  • CHAMPIONNAT D’EUROPE – POLOGNE

Programme chargé en 2017 pour les coéquipiers de Benjamin Toniutti. En effet, la #TeamYavbou tentera de défendre son titre de champion d’Europe en Pologne du 24 août au 3 septembre prochain. Une nouvelle fois, la France sera opposée à la Belgique, elle affrontera aussi les Pays-Bas et la Turquie. Ce championnat d’Europe devrait voir un nouveau record d’affluence dans une salle de volley-ball puisque le match d’ouverture devrait accueillir 70 000 spectateurs, match qui opposera la Pologne (pays hôte) à la Serbie. Laurent Tillie le sait, pour conserver le titre de champion d’Europe, ces hommes devront être à 100% comme lors de la précédente édition et une qualification directe pour le championnat du monde 2018, leur éviteraient les barrages ce qui permettrait à la #TeamYavbou d’arriver au championnat d’Europe sans la fatigue d’un tournoi de barrages.

Laurent Tillie – Sélectionneur de l’équipe de France“Cette poule est très homogène et sera intéressante à jouer. Nous allons retrouver la Belgique, qui nous a battus et que nous avons battue cette année en Ligue Mondiale, c’est une équipe physique qui progresse chaque année. Elle s’appuie sur une bonne relation passeur/pointu, deux centraux solides au bloc et des réceptionneurs-attaquants puissants à l’instar de Sam Deroo. C’est une belle équipe qui est un peu notre bête noire, il faudra la prendre avec des pincettes. Les Pays-Bas aussi, c’est physique, il y a une nouvelle génération de joueurs puissants en attaque. Enfin la Turquie, que nous retrouverons après l’avoir jouée pour la qualification au Championnat du monde, je constate au regard des statistiques de ses joueurs dans le championnat turc qu’elle possède deux-trois grosses individualités dont il faudra se méfier.”

  • WORLD CUP – JAPON 

Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France masculine participera en septembre 2017 à la World Grand Champions Cup au Japon qui est une compétition intercontinentale réunissant le Japon, le Brésil, les Etats-Unis, l’Italie et l’Iran. Cette 7ème édition se déroulera au Nippongaishi Hall de Nagoya les 12 et 13 septembre prochain, et au Municipal Central Gymnasium d’Osaka du 15 au 17 septembre. Cette compétition se déroule sous la forme d’un championnat de cinq journées pendant lesquels chaque équipe s’affronte une fois, le vainqueur étant celui qui termine premier au classement. Le Brésil, vainqueur des JO à domicile en août 2016, part une nouvelle fois grand favori dans cette compétition.

Eric Tanguy – Président FFVB: “C’est une très grande satisfaction et une immense fierté que la France soit invitée à une compétition aussi prestigieuse que cette World Grand Champions Cup, qui ne réunit que six pays. L’équipe de France s’est fait remarquer au plan mondial ces dernières années, la participation à cette épreuve est une belle récompense. Il y aura du très très haut niveau au Japon et ce sera l’occasion pour notre équipe de France de prendre une petite revanche sur les Jeux Olympiques et de montrer qu’elle continue à rester au très haut niveau international dans un pays, le Japon, où elle est fort appréciée, nos deux Fédérations ayant une convention de partenariat et d’échange. Cette compétition étant en outre diffusée à la télévision, ce sera une occasion supplémentaire pour le grand public français de voir à l’œuvre les Bleus de Laurent Tillie. Tout le monde est gagnant.”