Le Roannais Basket Féminin va devoir batailler jusqu’au bout pour tenter de sauver sa peau. Le RBF reçoit samedi (à 20h) le club d’Arras. Entretien avec le coach roannais, Olivier Hirsch sur la fin de saison des Pink Ladies.


  • Votre équipe a redressé la barre à domicile mais ne confirme pas à l’extérieur, pourquoi selon vous ?

O.H. : “Dans un championnat sans concession composé d’équipes qui descendent de Ligue ou qui ont l’ambition de jouer la montée, difficile pour la seule équipe qui vient de NF1 d’exister. Tout simplement aujourd’hui nous sommes à notre place et nous n’avons pas réussi de miracle. A domicile on sent un mieux mais loin de Vacheresse la différence de niveau avec nos adversaires est amplifiée.”

  • Qu’attendez vous de la rencontre face à Arras ?

O.H. : “Contre Arras, je n’attends rien d’autre que la victoire.”

  • Il vous reste 5 matchs à domicile, c’est une chance ou une pression en plus ?

O.H. : “On n’a plus la pression donc il faut se lâcher, se montrer digne jusqu’à la dernière seconde du championnat.”

  • Le maintien semble compliqué à aller chercher, mais possible, quelles sont vos envies pour la fin de saison des Pink Ladies ?

O.H. : “Le maintien est mathématiquement toujours possible mais deux points de retard sur le 1er non relegable avec un goal average négatif sur toutes ces équipes, ça semble très compliqué avec 3 gros déplacements (à Chartres La Roche et Calais). Aujourd’hui il faut surtout se persuader qu’il est possible de gratter une voir 2 places si on fait un sans faute à domicile.”

RBF – Arras, samedi à 20h à la Halle Vacheresse. Le groupe roannais : Duchez, Reolid, Poinas, Dimithe, Burani, Clemençon, Buchet, Toi, Gneneka, Guapo