On l’attendait depuis longtemps, cette 85ème édition des 24 heures du Mans ne manque pas de rebondissements ! Avec l’absence d’Audi neuf fois vainqueurs aux 24 Heures du Mans, c’est Porsche et Toyota qui s’affrontent pour une victoire prestigieuse.


 

Le retrait d’Audi de l’élite en Endurance profite à Porsche et Toyota vont qui s’affrontent pour la victoire ce week-end. Septuple vainqueur des 24 Heures du Mans, Tom Kristensen estime que le LMP1 continuera à focaliser notre attention.

 

“C’est sûr, il y a plus de voitures en GTE Pro [qu’en LMP1]. C’est fait pour une compétition plus large, mais pas nécessairement meilleure”, évoque l’ancien pilote danois. “Une bagarre entre deux voitures peut être haletante et fantastique. En regardant le line-up des pilotes chez Toyota et Porsche, je m’attends à  une lutte enthousiasmante entre ces voitures. Bien sûr, c’est dommage qu’Audi ne soit plus là . Néanmoins, je ne m’attends pas du tout à ce que la course soit dévaluée.”

 

A moins de 6 heures de l’arrivée ce sont les Toyota qui ont scrutés la première ligne avec un tour fantastique de Kamui Kobayashi auteur de la pôle jeudi soir.

En effet, les Toyota #7 et #8 ainsi que la Porsche #1 se tiennent dans un mouchoir de poche. Kamui Kobayashi avait pris plus de 40 secondes d’avance au volant sur #7, alors qu’un Anthony Davidson en inquiétante difficulté avec la #8 s’était fait dépasser par Nick Tandy (Porsche).

Des espoirs partis en “fumée”…

André Lotterer dépassé par Kazuki Nakajima dans la septième heure nous livrait une belle bataille jusqu’à ce qu’ils laissent leur baquet à Sébastien Buemi et Jani, deux Suisses qui ont poursuivi cette lutte en piste jusqu’à ce que la Toyota #8 s’immobilise à son stand enfumée à 22h47… La cause ? Des freins en fumés. Les conséquences ? Changement de moteur voire de batterie d’après Toyota. Une incompréhension entre Sébastian Buemi qui signalait un problème et son ingénieur, un manque d’anticipation certainement qui coûte chère.

 

https://twitter.com/_/status/876180255622475776

 

Nous retrouvons suite aux multiples ennuis de Toyota notamment, la Porsche #1 ( LMP1 ) devant la Jackie Chan DC Racing #38 ( LMP2 ) et la Vaillante Rebellion #13 ( LMP2 ). A noter que Nicolas Prost, Bruno Senna et Julien Canal se battent pour monter sur le podium avec leur Vaillante Rebellion #38.

 

Du côté de la catégorie GTE Pro, catégorie “plus” ouverte à la concurrence, c’est la Porsche qui est leader devant les deux Ferrari d’AF Corse, la Ford #67, la Corvette #63 et l’Aston Martin #97. Ce classement va bouger d’ici la fin des 24 Heures du Mans puisque toutes ses écuries se tiennent en un tour.

 

Classement final dans moins de 6 heures !!