Le Grand prix de Baku était LA course à suivre hier après-midi ! Entre voiture de sécurité à répétitions, drapeau rouge, accidents multiples, podium d’un tennager, c’est bel et bien l’incident entre les deux ténors du championnat que l’on retiendra.


 

Alors sous l’intervention de la voiture de sécurité Hamilton devant Vettel étaient à basse vitesse, se préparant pour la relance. C’est au virage 15 où les esprits se sont chauffés, virage où Lewis Hamilton ralentit nettement, suffisamment pour surprendre l’Allemand qui lui rentra dedans. Conséquences? Diffuseur de la Mercedes endommagé et aileron abimé pour la Ferrari…

 

Cela aurait pu rester un simple fait de course jusqu’à la réaction de Vettel qui décide de se porter à la hauteur de Hamiton pour manifester son mécontentement et lui donner un coup de roue. Le problème dans cet incident est le violent contact entre les deux à environ 50 km/h, Sébastian Vettel donne un coup de volant qui aurait pu casser les suspensions des deux leaders du championnat…

 

Alors à qui la faute? A vous d’en juger !

 

 

 

Un coup de frein volontaire de Hamilton? Ou bien un énervement incontrôlé de Vettel? La FIA a tranché delà à pénaliser l’allemand voire à un moment songer à le disqualifier. Alors certes c’est un geste que la F1 moderne ne veut plus voir mais où est passé le temps où les guerriers équipés de V12 se disputaient en course?

 

Une situation envenimée après le Grand Prix…

Vettel fait comme Michael [Schumacher], qui disait toujours qu’il n’avait rien fait de mal. Quand il commet une erreur, il entre dans un univers parallèle où il n’est pas responsable. C’est fou !” évoque Lauda, président non exécutif de Mercedes en rajoutant “Mais Lewis va le frapper un jour, et pas avec la voiture, avec son poing”…

Vettel veux en discuter avec son rival, mais ce dernier précise que l’allemand n’a pas son numéro pour en découdre. “S’il veut prouver qu’il est un homme, il doit le faire en dehors de la piste. Piloter comme cela est dangereux.”

 

Une raison de plus pour suivre avec importance la suite du championnat qui s’annonce spectaculaire. Avec un championnat serré entre deux écuries voire trois avec Red-Bull qui peut revenir, cet incident est l’ingrédient qui marquera ce championnat !