Alors que les joueurs sont maintenant en vacances, et que le club s’affère sur le marché des transferts, retour sur la saison des lyonnais, passés par toutes les émotions…

UNE SOLIDITÉ A DOMICILE RÉCOMPENSEE 

En début de saison, l’équipe affichait comme ambition le simple maintien. L’objectif est donc atteint avec brio. Avec 11 victoires, 2 nuls et 13 défaites (seulement 2 à domicile), le compteur indique 55 points. Avec 7 bonus acquis, le LOU se maintient en Top 14 pour la première fois de son histoire.

UN DÉBUT A GERLAND COMME DÉCLIC  

C’est sans doute ce match là, contre le Racing, qui a permis aux lyonnais de se maintenir. Pour son premier match à Gerland et devant 33000 supporters, les hommes en noir et rouge ont assuré le spectacle et la victoire face au champion de France en titre. Après un match de haute volée, ils montrèrent au reste du paysage rugbystique qu’il fallait compter sur eux.

DES VOYAGES DIFFICILES 

Avec seulement 1 victoires à Castres et un match nul à Bayonne, les lyonnais terminent bon 13ème du classement extérieur. Des résultats à l’extérieur expliquant le doute lancinant durant la saison.

DES JOUEURS EXPÉRIMENTÉS CLEFS 

Lyon a aussi parié sur l’expérience cette année. En compagnie de Fearns, Michalak, Nalaga ou encore Arnold, les vieux ont fait de la résistance. Alors que Fearns termine meilleur marqueur avec 8 réalisations, Nalaga et Arnold conclurent l’exercice avec 7 essais. Enfin, Michalak a porté son équipe en étant meilleur buteur (147pts) et meilleur réalisateur (152 pts). Grâce à ses vieux briscards, Lyon a rêvé d’une qualification en barrage qui n’est pas passée loin dans un Top 14 intensément serré.

En bref, une saison haletante qui promet pour la suite. Avec un recrutement intelligent, Lyon peut définitivement croire aux phases finales. Bravo messieurs !