On avait aujourd’hui le droit à une étape dessinée pour un puncheur, et non pas à des sprinteurs, final en montée oblige… 


Dès les premiers kilomètres, une échappée se détache du peloton composée de 6 coureurs dont 2 français : Romain Sicard et Romain Hardy. Mais c’est finalement Lilian Calmejane qui animera la fin de course avec un vrai numéro en solitaire. Il sera repris à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée.

Une fois tous les échappés repris, le peloton se met en ordre de route et les favoris se replacent en tête. Richie Porte attaque le premier, mais finalement c’est Peter Sagan qui saura s’imposer au sprint, en costaud et qui plus est en déchaussant ! Une victoire finalement logique sur une étape tracée pour lui de la part du champion du monde qui remporte sa 8ème étape sur la grande boucle.

Demain, place aux sprinteurs avec une arrivée à Vittel qui laissera probablement place aux Kavendish et Kittel entre autres !