Hier, deux tricolores étaient aux portes de le victoire à Eastbourne et à Antalya. Monfils et Mannarino ont été battus.

Gael Monfils, d’abord, a été logiquement écarté par celui qui revient en forme juste avant Wimbledon, Novak Djokovic. Défaite en deux manches 6-3 6-4 malgré un deuxième set accroché où le français a eu l’occasion de faire la différence.

Pour Adrian Mannarino, la frustration est plus grande. Même si le français a été battu en deux sets 6-1 7-6, c’est la troisième finale qu’il dispute pour… une troisième défaite. Le 62e joueur mondial s’est incliné devant un japonais en forme, Yuishi Sogita (66e).