Le record d’abord impossible a battre s’est rapproché à mesure qu’Hamilton faisait parler tout son talent sur l’exercice du tour rapide. Avec une machine aussi géniale que la Mercedes, l’événement tant attendu a enfin eu lieu. En 200 week-end de courses contre 307 à Schumacher, Hamilton a égalé une icône, sur les lieux ou cette dernière à débuté en 1991. Tout un symbole. 


Lewis Hamilton a réalisé le tour parfait en 1:42:553, soit -4.2s par rapport au 1:46:744 de Rosberg a pareille époque l’an dernier. Le pilote Mercedes a certainement réalisé un tour incroyable, cependant, Vettel qui est son rival direct pour le titre en fin de saison a fait mieux que sortir son épingle du jeu en échouant à +0.2s seulement en 1:42:795. Sur les longs relais, les Ferrari sont très fortes, le duel aura lieu demain assurément. Hamilton aura tous le loisir de prendre seul la tête de ce classement. Vettel pointe 4ème avec 48 réalisations.

Vettel est au coeur de l’actualité à Spa ou quelques jours après la prolongation d’un an de Raikkonen chez Ferrari, c’est l’Allemand qui a annoncé qu’il poursuivait chez Ferrari pour trois ans jusqu’à fin 2020. La grille de la saison 2018 se complète donc dans une certaine stabilité par rapport à cette année.

Les Red Bull ont tenu leur rang de troisième force du plateau avec les cinquième et sixièmes places sur la grille de départ. Malgré des réglages aérodynamiques agressifs, les taureaux manquent de vitesse de pointe sans quoi elle seraient plus proches. Les fans hollandais sont néanmoins présent en force pour soutenir leur héros Max Vestappen. Près de 60.000 Néerlandais ont fait le déplacement pour garnir les tribunes du circuit qui vont afficher une affluence record d’environ 300.000 personnes sur les trois jours. C’est autant qu’à la grande époque de Michael Schumacher, déjà quand il régnait au sein de la Scuderia Ferrari.

A l’arrière, la hiérarchie est beaucoup plus serrée ou les Renault, les Force India, les McLaren et les Haas se tiennent. C’est cependant Renault qui est la meilleure des autres ici ou Hulkenberg prend la 7ème position de grille. A noter que Jolyon Palmer qui était absent depuis le début de saison a pris la 7ème place en deuxième partie de séance. Une chute de pression d’huile de boîte de vitesse à mis fin à ses espoirs de bon résultat. Il s’élancera tout de même 10ème. Est-ce dû à la pression imposée par Kubica lors des essais privés en Hongrie après le Grand Prix ?

Ce Grand Prix de Belgique marque enfin un an de course en Formule 1 pour Esteban Ocon. Le jeune prodige normand prend la 9ème place, encore battu en vitesse pure par Sergio Perez. Inutile de vous dire que la guerre entre les deux pilotes Force India va reprendre de plus belle. La Source (nom du premier virage du circuit) va faire des dégâts.