Après une victoire en ouverture du championnat la semaine dernière, les foréziens ont enchaîné, à domicile, avec une deuxième victoire sur le score de 81 à 71 face à Beaujolais.


Une victoire de 10 points qui aura eu du mal à se dessiner. En effet les deux équipes sont restées au coude à coude tout le match, mais c’est bien Feurs qui a mené les débats sur toute la longueur de la partie comme en témoigne le score quart-temps par quart-temps : 18-17 / 24-21 / 17-14 / 22-19.

En début match, c’est le meneur Greg Lance qui dégaine le premier du côté forézien. Et après un premier quart-temps qui aura vu les deux équipes se neutraliser, c’est Feurs qui prend les devants d’un petit point. Dans le second quart, Nelaton et Simon relance leur équipe et de l’autre côté c’est bien la raquette forézienne avec Vial (12 pts) et Boyer (11 pts) qui va permettre à Feurs de faire un tout petit écart avant la mi-temps (42-38). C’est cette même raquette forézienne qui va museler Lopez. En effet l’intérieur de Beaujolais, auteur de 31 points le weekend précédent aura été tenu par les hommes de Julien Cortey sur l’ensemble de la partie.

Au retour des vestiaires, Simon, toujours lui, continuait son one man show avec des shoots exceptionnels sur certaines séquences. De l’autre côté Zaka Alao (17 pts) faisait danser la défense de Beaujolais. Intenable, il marqua 10 des 17 points de Feurs sur cette troisième période. Dans le dernier quart-temps, le jeu toujours aussi hacher sur certaines séquences par les multiples coups de sifflets (52 fautes au total sur le match) du duo arbitral, allait tenir le public forézien en haleine. Mais dans le money time, Mansaré (13 pts) sortait de sa boîte pour tuer le match sur un shoot extérieur et un 2+1. De l’autre côté, Coste loupait 4 lancers sous la pression et laissait Feurs s’envoler vers la victoire.

2 victoires en 2 matchs pour Feurs, qui entame parfaitement sa saison. Et pourquoi pas le 3 à la suite avec un déplacement à Golfe Juan la semaine prochaine ? Affaire à suivre…