Avec 3 défaites en 3 rencontres contre Guingamp l’an passé, l’Olympique Lyonnais n’avait pas le droit à l’erreur ce dimanche après-midi. L’OL a dû une nouvelle fois compté sur ses individualités plutôt que sur son collectif..


Il semblerait qu’après les 3 performances désastreuses de l’an passé face à l’EAG, l’OL a toujours autant de mal face au plan de jeu proposé par Antoine Kombouaré. La seule différence est que cette fois l’OL a pu compté sur ses individualités en forme en ce début de saison. À la 19ème c’est l’ancien merengue Mariano Diaz, servi par Nabil Fekir, qui s’illustre une nouvelle fois avec une frappe molasse à 20 mètres qui rebondit mais finit au fond.

Au retour des vestiaires, l’OL n’y est plus, les duels sont perdus et Guingamp va finir par en profiter grâce à Marcus Thuram (71ème) qui marque au passage son premier but en Ligue 1 Conforama et en profite pour célébrer comme son père lors du match France v. Croatie.

Peu de place pour le doute étant donné que Nabil Fekir va redonner l’avantage à son équipe sans perdre de temps (72ème) et une nouvelle fois Nabil fait du Fekir ! Lancé par Memphis Depay, Fekir s’impose au drible devant deux défenseurs avant de trompé Johnsson.

L’OL s’en tire presque miraculeusement avec les 3 points tant l’équipe a été bougé par la pression guingampaise. Peu aidé également par les changements orchestré par Bruno Genesio à l’image de Bertrand Traoré, à l’arrêt depuis l’heure de jeu, il a été remplacé à la 87ème par Maxwell Cornet. Présent sur le banc, les jeunes Maolida et Aouar n’ont toujours pas eu leur chance et passent une nouvelle fois un week-end sans jouer.

À une semaine d’un déplacement au Parc des Princes pour y affronter le PSG, on ne donne pas cher de l’équipe lyonnaise comme la plupart des équipes qui iront affronter l’ogre parisien cette saison. Au classement, les lyonnais repassent devant Saint-Étienne d’un petit point.