Ce dimanche, Frédéric Ruberti va participer à son 37e marathon, en Allemagne. Mais cette année il sera accompagné de Véronique Déclas.

Ils se connaissent depuis (presque) toujours. Frédéric Ruberti, coureur originaire de Cours-la-Ville, a rencontré pour la première fois Véronique Déclas dans son cabinet d’ostéopathie à Cuinzier (Loire). Aujourd’hui atteinte de sclérose en plaque, Véronique ne peut plus faire de sport, elle, la ceinture noire de judo. Dans l’organisation du Tour de France depuis 1994, Véronique Déclas est une mordue de sport. Et l’idée de courir un marathon est justement venue d’une conversation autour du sport. “Je revenais d’un marathon, on a discuté et je lui ai proposé ce défi fou” commente Frédéric Ruberti.

Après une demande d’autorisation auprès des organisateurs en Allemagne, Frédéric parvient à trouver un sponsor qui lui offre un fauteuil (Vipamat France). Le duo partira depuis la dernière vague sous les coups de 10h30 dimanche. “Je le fais pour elle, je veux voir le bonheur dans ses yeux quand on aura franchi la ligne d’arrivée” poursuit le marathonien. Ce dernier poussera l’ostéopathe sur 42,195 kilomètres.

C’est une expérience unique qui attend nos deux compères, complices dans la vie, à Berlin. “Ce sera une ambiance magnifique, nous allons profiter un maximum” termine Frédéric. Une claque contre la maladie, une bouffée d’espoir et un magnifique message à faire passer : celui que tout est possible. Notre duo de cœur s’envolera vendredi au petit matin vers l’Allemagne pour vivre ensemble, leur plus beau marathon.