C’est l’affiche des quart de finale de cet Us Open, Roger Federer et Juan Martin Del Potro vont se retrouver pour une 22ème fois afin de tenter de valider son billet pour le dernier carré. Fort de caractère, l’Argentin est venu déloger Dominic Thiem hier soir lors d’un match totalement fou. De son côté, Roger Federer s’est contenté d’un match solide pour venir à bout de Kohlschreiber en trois manches.


On ne l’attendait pas, mais Juan Martin Del Potro et Roger Federer vont bel et bien se ré affronter sur le court central de l’Us Open. Huit ans après la finale de 2009, gagnée par Del Potro en cinq manches, nous allons de nouveau savourer cette bataille.

En effet, Del Porto-Federer est en sorte un classique moderne du tennis. En 21 matchs, le Suisse s’est imposé à 16 reprises pour ne laisser que 5 petites miettes à l’Argentin. Toutefois, dans ses cinq victoires, Del Potro a la plus importante. En 2009, sur le Arthur Ashe, le “poulain” s’était adjugé la plus belle victoire de sa carrière en battant Roger Federer pour remporter son seul et unique tournoi du Grand Chelem. L’Argentin avait ainsi privé Federer de son quatrième petit Chelem. (3-6 ; 7-6 ; 4-6 ; 7-6 ; 6-2).

Le match de demain n’aura certainement pas la même physionomie. Les deux joueurs n’ont plus la même force, Del Potro est diminué et ne peut plus aussi bien frapper ses revers comme il le faisait à l’époque. Mais sa force mentale est plus impressionnante que jamais. Poussé par le public du GrandStand hier, l’Argentin a pris son énergie pour continuer à se battre. Fiévreux, qui plus est, le vainqueur de l’édition 2009, a réussi a passer outre la maladie pour remporter son match. Avec un jour de repos, espérons que que son petit virus disparaisse. Du côté du Suisse, sa saison 2009 avait été riche en émotion, ayant réalisé pour la première fois le doublé “Roland Garros-Wimbledon”, il était arrivé à New York avec comme objectif un nouveau petit Chelem. Malgré une bonne forme, il avait dû céder face à la puissance et aux coups droit de son adversaire. Désormais, en 2017, Roger Federer semble avoir un avantage. Invaincu en Grand Chelem cette saison, le Suisse vise un nouveau… Petit Chelem (Tiens, ça ne vous rappelle pas quelque chose). Un peu lésé en début de tournoi, l’homme aux 19 tournois du Grand Chelem monte en puissance au fur et à mesure de ses matchs. En manque de rythme à cause d’une préparation plus courte que prévue, Roger retrouve ses repères et rassure tout son monde à propos de son dos. Mais ce match sera somme toute différent, Del Potro fait plus de slice qu’auparavant et Federer, lui, en fait moins. La clé tactique se trouve là, lors de leur duel à Miami cette année, Federer s’était imposé grâce à son avantage dans cette diagonale revers. Le Suisse avait parfaitement géré le slice de Del Potro.

Soutenus tous les deux par le public, ce match sera le match de l’amour. Surement programmé en night session, on s’attend à voir le public du Ashe en feu pour supporter deux des joueurs les plus aimés du circuit. Après sa victoire hier, Del Potro s’est montré ravi de rejouer Federer : “Federer, je l’admire. Tout le monde l’aime. Ça va être un match intéressant à jouer. Huit ans après, sur le court central, le même tournoi. Je sais comment je dois jouer pour gagner, mais je verrai comment je me sens physiquement. C’est toujours un plaisir de jouer contre le plus grand joueur de l’histoire

Roger Federer a lui aussi laissé un petit commentaire positif sur son adversaire : “C’est bien de le voir de retour ici, être là, battre les meilleurs, c’est génial pour le sport et pour luiOn avait eu un bon match à Miami cette année et le rejouer ici après la finale épique de 2009, c’est cool, j’ai hâte d’y être”