C’est une des folles aventures que l’on peut connaître dans une vie. Lundi, l’ancien champion de France juniors du 3000m steeple va rejoindre le Kenya.


  • Walid quel est le principe de votre projet ?

W.B. : “Mon projet est d’aller m’entraîner avec les meilleurs coureurs du monde. Découvrir pourquoi ils ont ce petit truc en plus que nous. Je veux faire exactement comme eux. Dormir comme eux, manger comme eux, m’entraîner comme eux. Je pars du principe que si un jour je veux être le meilleur du monde, il faut s’entraîner avec les meilleurs du monde. J’ai vraiment hâte d’y être.

  • Quand allez-vous partir ?

W.B. : “Je pars ce lundi (11 septembre), et je reviendrai peu avant la saison des cross, c’est à dire mi décembre.

“JE suis motivé comme jamais”

  • Où irez-vous exactement ?

W.B. : “Je vais à Iten (dans l’ouest du Kenya), un petit village de 5000 à 6000 habitants. Il y a des beaux plateaux à plus 2400m d’altitude. C’est ici où tout se passe. Et c’est là qu’on trouve les meilleurs coureurs du monde.

  • Quels sont vos résultats et votre situation actuelle ?

W.B. : “Après mon titre de Champion de France, cela a été compliqué. J’ai enchaîné avec une saison blanche et pas mal de blessures. J’ai même stoppé l’athlétisme un moment avant de revenir. Je pars au Kenya pour ma préparation en étant plus motivé que jamais. Mentalement je suis plus fort qu’avant.

  • Qu’est ce qui vous a décidé à quitter la France ?

W.B. : “Je veux tout simplement écrire ma propre histoire. Je connais quelques athlètes ayant performé après être allés au Kenya.A Roanne je n’arrive plus à m’entraîner, j’ai besoin de sortir de mon confort. Je veux quand même remercier toutes les personnes qui ont été présentes ces deux dernières années, qui ont été très dures mais qui m’auront appris