Après un début de saison en dents de scie, les hommes de Franck Azéma ont su, hier soir, se tirer du piège parisien. Opposés au Stade Français, les clermontois l’ont emporté et se donnent de l’air au classement (33-10) :


Les auvergnats débutaient pied au plancher cette rencontre avec une pénalité de Parra (4ème) et un essai dès la 13ème minute par l’inévitable Alivereti Raka (10-0). Le jeu au pied de Parra faisait mouche face à des stadistes trop souvent pénalisés et le demi de mêlée donnait un avantage confortable à ses partenaires lors de la fin du premier acte (16-3).

Au retour des vestiaires, Clermont profitait une nouvelle fois de l’indiscipline du Stade Français pour provoquer l’exclusion temporaire de Fisi’ihoi (45ème) et enfonçait le pack parisien sur mêlée pour gratter un essai de pénalité (49ème, 23-3). Le seul sursaut parisien venait de McLeod qui marqait un essai de filou. Malgré cela, les clermontois reprenaient leur travail de sape et Fritz Lee terminait le travail en fin de match (76ème, 33-10).

Pas encore au top niveau, les hommes de Franck Azéma ont tout de même pu compter sur leur pack pour forcer la décision. Petite déception demeure tout de même, le bonus offensif raté de peu… mais l’essentiel est là !