Reçu 3 sur 3 pour l’ASVEL, la Green Team a enchaîné contre Cholet samedi soir. La victoire est nette et sans bavure (77-59).


Le début de match est à sens unique, les hommes de J.D Jackson inflige un 9-0 aux choletais par l’intermédiaire d’un duo Noua (17 points, 5 rebonds) – Watkins (6 points) intenable. Derrière on retiendra les premières minutes de jeu de A.J Slaughter (4 points en 10 minutes), mais aussi l’impact du jeune Alpha Kaba (8 points, 13 rebonds, 2 contres et 23 d’évaluation).

En fin de second quart-temps, l’heure du “show Roberson” avait sonné. Le meneur américain, champion de France en titre (17 points, 5 passes) va shooter à 5 sur 5 à 3 points en 3’30. Les mots manquent, tellement le joueur était sur un nuage à ce moment là du match. À la mi-temps, l’écart été fait (45-24).

La seconde mi-temps fut moins aboutie, l’ASVEL a géré et Cholet est revenu avec de meilleurs intentions. On retiendra de ces 20 dernières minutes, les grosses performances d’ Amine Noua (20 ans) et d’Alpha Kaba (21 ans). L’ASVEL a certes un effectif de haute qualité mais aussi beaucoup d’avenir et de talent comme en témoigne ces deux joueurs mais aussi les entrées des jeunes Théo Maledon (16 ans) et Sofiane Briki (18 ans) qui ont connu leurs premières minutes en Pro A avec l’ASVEL.

Prochain match le 8 octobre à Monaco, à 18h30.

 

Crédit photo : ASVEL Basket