Pour les seizièmes de finales de la Coupe de la Ligue, les Verts se déplaçaient à la Meinau pour défier des Strasbourgeois, en pleine forme après une victoire face à Nice. Après une séance de tir aux buts (4-5), Strasbourg l’emporte et file en huitièmes.

Après un début de match relativement maîtrisé pendant une vingtaine de minutes, les Verts se sont peu à peu endormi et laisser dominer par une belle équipe strasbourgeoise. Comme face à Montpellier, les coéquipiers de Jonathan Bamba, de retour dans le groupe, peinent à se créer des occasions pendant que les hommes de Thierry Laurey y arrivent en contre.

Et c’est de cette manière que Stéphane Bahoken ouvre le score après une superbe ouverture du latéral Kenny Lala (35′). Il aura fallu un bon Stéphane Ruffier pour sauver les Verts, amorphes depuis un gros quart d’heure de jeu.

Au retour des vestiaires, comme face à Montpellier, les Verts amorcent un semblant de rébellion et commencent à se créer des occasions avec l’entrée de Romain Hamouma remplaçant un KMP très discret. En fin de match, les hommes d’Oscar Garcia obtiennent un bon coup franc à 30 mètres du but strasbourgeois. Hernani décide de s’en charger et vient inscrire son deuxième but avec les Verts grâce à une belle frappe avec un rebond à 3 mètres des cages qui vient surprendre Oukidja (84′). Les Verts auraient pu même croire au hold-up mais Soderlund voit sa reprise stoppé par un incroyable réflexe de ce même Oukidja.

Au terme du temps additionnel, les deux équipes finissent sur un score de parité : une séance de tirs au but va donc débuter ! Les 10 pénaltys sont très bien tirés et il a fallu un très grand arrêt d’Oukidja sur la tentative d’Hamouma pour que les Strasbourgeois l’emportent à domicile face aux Verts.

L’ASSE enchaîne donc un troisième défaite en 4 matchs. Ils devront absolument se ressaisir face à Toulouse ce dimanche. A noter que les toulousains l’ont emporté 4-2 face à Clermont dans le même temps que la défaite stéphanoise.