Après la claque obtenue lors du Derby dimanche contre l’OL (0-5), l’AS Saint-Étienne est plongé dans la crise.

Les défaites contre le rival lyonnais sont toujours difficiles à digérer, mais celle-ci risque de laisser à jamais des traces. Aujourd’hui, une partie du groupe stéphanois a repris l’entraînement, devant quelques supporters. Mais c’est une banderole sanglante déployée par les Green Angels qui a fait grand bruit.

Une banderole immédiatement enlevée par la sécurité des Verts.

Les Verts ont repris le chemin de l’entraînement, avec peu de joueurs sur le terrain. Les mines étaient défaites au moment de passer devant les supporters. Dans un silence pesant, les joueurs présents essuient quelques remarques.

L’avenir du coach Oscar Garcia s’écrit-il toujours dans le Forez ? Seul l’avenir nous le dira. En tout cas, la réaction du président Roland Romeyer se fait toujours attendre, avec à l’issue, peut être, des décisions fortes de la part des dirigeants.