Dans un derby made in AURA, le LOU se déplaçait sur la pelouse du champion en titre, l’ASM cet après-midi. Et dans un match riche en émotions, ce sont les auvergnats qui ont su remporter la rencontre (39-18) :


Le début de match était pour les buteurs : Morgan Parra et Lionel Beauxis se répondaient sur pénalité (3ème, 7ème). La première véritable étincelle était l’œuvre de Rudi Wulf, qui, suite à un bon travail des avants lyonnais franchissait la ligne (11ème). Beauxis se chargeait de transformer l’essai. Côté clermontois, c’est David Strettle qui venait conclure une action sur son aile après un joli mouvement collectif (20ème).
Malheureusement pour les locaux, Patricio Fernandez se blesse sévèrement au genou (22ème) et vient compléter la longue liste de blessés en charnière.
Cela n’empêchait pas Clermont de repartir de l’avant. Raka, encore et toujours lui, réalise un festival aérien pour aplatir en bout de ligne (38ème) et redonner l’avantage aux clermontois (15-10).

Clermont vire donc en tête à la pause et à su profiter de l’exclusion temporaire de Van der Merwe (35ème) pour se détacher au score.

L’ailier clermontois aura réalisé un véritable festival aujourd’hui.

La seconde période repartait sur un choc terrible subi par Regard, le lyonnais est évacué sur civière (41ème). Les auvergnats continuaient leur travail de sape et Morgan Parra profitait d’une erreur de main du LOU pour inscrire un essai de filou (48ème), qui se charge de transformer (22-10). Les hommes de Franck Azéma insistaient et malgré une domination plutôt lyonnaise, Raka frappait une nouvelle fois (64ème) et éteint les espoirs du LOU (32-13).
Mais les locaux étaient une nouvelle fois punis par leur indiscipline, Uhila était logiquement exclu par monsieur Cardona, ce qui permit aux lyonnais de recoller un peu au score grâce à Tuva (69ème).En fin de match, poussé par un Michelin en feu pour aller chercher le bonus, Timani parvint à passer la ligne (81ème) et arrachait le point du bonus offensif (39-18).

 

Suite à un match spectaculaire où les blessures graves auront saccadé le jeu, tout comme la pluie de cartons distribués aux joueurs, un homme aura survolé la partie : Raka. Grâce à ce résultat, les clermontois se replacent enfin au classement.