Dernière séance de qualifications de l’année dans la nuit d’Abou Dhabi. Alors que l’on attendait Lewis Hamilton, c’est une autre Mercedes qui est venu chiper la pôle. Valterri Bottas partira dans la meilleure position possible demain pour le dernier départ de l’année 2017. 


Alors que les premiers essais du week-end avaient vu une lutte serrée entre les trois équipes de pointe, ce samedi, Mercedes a nettement dominé. Sous des températures plus douces, la voiture grise était dans de très bonnes conditions pour faire la pôle. Lewis Hamilton avait donc l’occasion de signer sa douzième pôle position de l’année (son record en carrière, comme en 2016), néanmoins, son coéquipier, très en forme ce week-end a parfaitement su gérer la pression et a signé sa deuxième pole position consécutive après celle acquise au Brésil.

Q1 :

La première partie de la séance a été sans surprises majeures. En manque de rythme et de fiabilité depuis quelques Grand Prix, les Toro Rosso de Brandon Hartley et Pierre Gasly sont restées à quai. Incapable de rejoindre la Q2 depuis trois Grand Prix, l’écurie italienne a surement hâte de terminer la saison et de commencer sa nouvelle collaboration avec Honda. Sans surprises non plus, les Sauber de Wehrlein et Ericsson ne passent pas le premier acte de la séance. Déception également pour le Français Romain Grosjean, battu à la dernière seconde par la Williams de Lance Stroll.

Q2 :

On entre de plus en plus dans le vif du sujet. Les Mercedes dominent toujours et prennent les deux premières places du classement à l’avantage de Hamilton pour seulement 8 centièmes. La Williams de Lance Stroll, la Haas de Kevin Magnussen, la McLaren de Stoffel Vandoorne, la Renault de Carlos Sainz et l’autre Mclaren de Fernando Alonso ne participeront pas à la dernière manche des qualifications. A noter la très belle performance de Felipe Massa qui, pour sa dernière qualification, parvient à devancer in extremis son vieil ami Alonso pour 7 petits centièmes et ainsi donc prendre part à la dernière Q3 de sa vie.

Q3 :

La lutte pour la pôle va avoir lieu. Les deux Mercedes sont les grandes favorites et la bataille va se faire entre le Finlandais et le Britannique. Derrière, les Ferrari, en manque de rythme, mènent tout de même devant les Red Bull mais semblent incapable d’aller rivaliser avec les récents champions du monde des constructeurs. Lors de la première tentative, Valtteri Bottas domine tout de suite les débats en signant un joli 1.36.231 soit 1 dixième devant son coéquipier. L’essentiel est fait pour le Finlandais qui ambitionne toujours de terminer second au championnat pilote. Sur la deuxième tentative, Hamilton est gonflé à bloc et compte bien reprendre son bien. Après un premier secteur en avance sur son équipier, le quadruple champion du monde ne parviendra pas à améliorer son temps et laisse donc la pole position à Bottas qui lui aussi n’a pas été en mesure d’améliorer. Derrière, la Ferrari de Vettel se voit être reléguée à 5 dixièmes de la première place. Sur le fil, comme à son habitude, Daniel Ricciardo sort un temps remarquable et se place devant son équipier et entre les Ferrari.

Valtteri Bottas est donc en pôle pour la quatrième fois de sa carrière et compte bien la convertir en victoire. Du côté des rouges, c’est une déception, depuis la création du GP d’Abou Dhabi, jamais une Ferrari ne s’est placée en première ligne.

Départ demain à 14h sous le soleil couchant d’Abou Dhabi !