La fin de la saison ATP arrive, tous les tournois sont terminés à l’exception du Masters de Londres qui ouvrira ses portes le 12 novembre ! A Bercy, pour le dernier Masters 1000, le tournoi a eu son lot de surprises.


Secoué par les nombreuses absences, le Masters 1000 de Paris Bercy et son directeur Guy Forget se sont vus fébriles durant la semaine. Entre les multiples forfaits pour cause de blessure et les éliminations précoces en raison de la fatigue, le tournoi de Bercy nous a offert des affiches plus qu’originales. Néanmoins, une chose a animé la semaine, la course au Masters touchant son point culminant a vu de nombreux prétendants en l’espace de quelques jours. Au final, Jack Sock rafle la mise en remportant le tournoi et en empochant la dernière place qualificative pour Londres.

Opposé à la surprise Filip Krajinovic, Jack Sock était favori de sa première finale en M1000. Le jeune Américain devait absolument se méfier de l’incroyable Serbe au parcours épique. Un peu tendu en début de match, l’Américain n’a pas eu un match facile et c’est en trois manches que Sock est venu arracher le match (5-7 ; 6-4 ; 6-1).

Grâce à cette victoire, il rejoint le cercle prestigieux des vainqueurs en M1000. Actuellement, très peu de joueurs sont venus déloger le BIG 4 d’un titre majeur. Toutefois, parmi les exceptions, Sock est le quatrième joueur encore en compétition à réaliser cela à Bercy ( Berdych, Tsonga et Ferrer ont tous les trois remportés Bercy ). Grâce à cette victoire, Jack Sock prend 1000 points à l’ATP et se dirigera vers Londres la semaine prochaine, il va également faire son entrée dans le top 10 avec la 9ème rang.

Encore une fois, Paris Bercy a réservé son lot de surprises. Mal positionné au calendrier, le tournoi récolte encore une fois de nombreuses critiques mais cela n’enlève rien aux performances incroyables de nos deux finalistes. La course au Masters a connu un dénouement fabuleux et l’histoire le retiendra. Jack Sock en est le premier surpris car lui même a avoué qu’avant le tournoi il ne savait pas qu’il était encore en course pour la qualification.