La Green Team a assuré l’essentiel hier soir dans son match contre le Tofas Bursa en s’imposant (84-74). L’ASVEL prend seule la tête de son groupe et se qualifie pour le top 16.

C’était l’occasion de faire coup double hier soir : prendre une revanche suite à un match aller qui avait laissé quelques frustrations (défaite sur le fil 82-81) et en même temps assurer définitivement la qualification pour le top 16 de l’Eurocoupe. L’enjeu était forcément de taille pour des Villeurbannais qui avaient à cœur de se racheter suite à la deuxième mi-temps catastrophique contre Bourg-en-Bresse (83-87).

Un alley-oop dès la deuxième minute entre John Roberson et Charles Kahudi indiquait clairement les intentions des locaux de prendre rapidement les commandes de la rencontre (2′ : 4-2). Nicolas Lang inscrivait un floater à l’aide de la planche pour confirmer la domination de son équipe (6′ : 15-9). Mais les Turques ne se laissaient pas faire et Ivan Paunic se chargeait d’inscrire un shoot à 3 points pour égaliser à 40 secondes de la fin du premier quart-temps (9′ : 22-22).

Les deux équipes restaient au contact durant la majeure partie du 2ème quart-temps (18′ : 37-37). Mais dans les deux dernières minutes, la Green Team se décidait à enclencher l’accélérateur par l’intermédiaire de David Lighty (15 d’évaluation : 15 points et 7 passes) par deux fois. Charles Kahudi (17 d’évaluation : 13 points et 7 rebonds) mettait également son grain de sel pour donner un avantage de 7 points à l’ASVEL durant la pause (20′ : 44-37).

L’entrée du 3ème quart-temps confirmait cette tendance. Amine Noua (5 points, 4 rebonds et 3 passes) inscrivait également un panier à longue distance, bien suivi deux minutes plus tard par Kahudi dans le même exercice (23′ : 51-41). Justin Harper (6 points à 2/2 à longue distance) permettait même à son équipe de prendre 12 points d’avance à 2 minutes de la fin de la 3ème période (59-47).

Le doute s’instillait

Mais comme contre Bourg-en-Bresse, l’avance acquise s’est rapidement mise à fondre comme neige au soleil. Raymar Morgan (14 d’évaluation : 13 points et 5 rebonds) obtenait notamment le panier en plus de la faute et resserrait l’écart (28’30 : 59-52). Et Sammy Mejia (18 d’évaluation : 14 points à 6/7) inscrivait même un shoot dans les dernières secondes qui ramenait quasiment son équipe au niveau de l’ASVEL (59-57).

Le début de 4ème quart-temps voyait le Tofas Bursa égaliser, toujours par l’intermédiaire de Mejia, extrêmement adroit dans cette partie. Le doute commençait sérieusement à s’instiller chez les locaux. Mais Alpha Kaba, auteur d’un double-double (23 d’évaluation : 12 points et 12 rebonds), répondait à 2 points. David Lighty se décidait par la suite à claquer un dunk absolument monumental pour donner un coup sur la tête des visiteurs et remettre ses partenaires en confiance (34′ : 67-63).

Cette fois, les Villeurbannais ne relâchaient plus les commandes. John Roberson (14 points et 4 passes) collait un shoot à 3 points sur step-back pour mettre son équipe définitivement à l’abri (39′ : 81-70).

L’ASVEL se qualifie finalement grâce à cette victoire qui n’a pas été si simple que le score peut le laisser supposer (84-74). Une bonne chose de faite néanmoins, avant même la dernière journée d’Eurocoupe qui aura lieu la semaine prochaine contre Gran Canaria. La recherche de régularité dans les performances sera le principal chantier de ces prochaines semaines pour l’entraineur de cette équipe J.D. Jackson.

Prochaines rencontres :

  • samedi 23 décembre : réception de Nanterre (14ème journée de Pro A).
  • mercredi 27 décembre : déplacement à Gran Canaria (10ème journée d’Eurocoupe).