Défaits pour la première fois de la saison, la semaine passée contre son dauphin Besançon, les hommes de Julien Cortey se déplaçaient au Puy pour retrouver la victoire et ainsi ne pas enchaîner une deuxième défaite de rang.


Une première mi-temps parfaite :

Très à l’aise à l’extérieur depuis le début de saison, les foréziens vont faire une entrée en matière remarquable dans ce match avec un 12-0 à la clé. Alao donne le ton avec une interception et Beugnot (32 points) par deux fois et Prolhac (12 points) suivent le pas avec des tirs primés. Un temps mort local plus tard voyait les les ponots enfin débloquer leur compteur. Mais loin de se relâcher, Feurs accèlere par l’intenable John Beugnot à 3 points. Wiltz (8 points) l’imite et Boyer (6 points) règne dans la raquette. Impressionnant dans le jeu et dans l’efficacité, les foréziens infligent un terrible 26-7 en 10 minutes aux locaux.

De retour avec de meilleurs intentions dans le second quart-temps, les locaux ne vont pourtant pas réussir à réduire l’écart. En effet Wiltz apporte de son basket avant que Lance (5 points) et Mansaré (13 points) marquent à longue distance. Intenable offensivement et très bon défensivement, Feurs mène logiquement 49-27 à la mi-temps.

Une deuxième mi-temps compliquée :

Au retour des vestiaires, Beugnot relance les hostilités avec un tir primé. Le score enfle et on pense les locaux incapable de revenir dans le match. Mais avec l’énergie du désespoir les ponots vont revenir, tout d’abord sur la ligne des lancers par Soliman et le Lituanien Chodovskij. Et avant le dernier quart, les foréziens ne mènent plus que de 15 points, 66-51.

Ce dernier quart va être imprévisible. Tout d’abord, la gestion n’est pas très bonne du coté des foréziens, et les locaux en profitent. Par l’intermédiaire de Soliman, ils reviendront à 4 points. On peut donc craindre le pire du côté vert. C’est à ce moment là que l’expérience va parler. Excellent sur toute la rencontre, John Beugnot va une nouvelle fois sortir un tir venu de loin. Prouvant de multiple fois cette saison qu’il était un joueur complet capable de laisser le scoring à ses partenaires, il a su en ce samedi soir, sortir le grand jeu pour repousser les assauts peunots. Derrière, le meneur Prolhac mettra fin au débat avec un nouveau tir à 3 points accompagné de lancer. Les verts l’emportent 87-78 et reste invaincu à l’extérieur.

Prochain match le samedi 16 décembre contre Pont de Cheruy, qui avait dominé les foréziens il y a quelques semaines en coupe du lyonnais. Ce match sera le dernier de la phase aller, et de l’année civile avant un repos bien mérité. Une phase aller que l’on peut déjà qualifier de concluante, mais qui peut le devenir encore plus avec ce dernier match. Affaire à suivre…